Connexion Inscription
Partenaires de salsa, rock, tango, danse sportive, danse de salon...
Vous aimez danser ?  Trouvez des partenaires près de chez vous !   100 % GRATUIT

67471 lectures

Voici 10 choses que les danseuses n'aiment pas en soirée. Et elles ont bien raison.

1. Le cavalier qui sent mauvais

Malgré l'odeur, la danseuse doit tenir jusqu'à la fin de la danse, détournant la tête en essayant de respirer de l'air venu d'ailleurs afin de ne pas suffoquer... Les hommes et les femmes sont inégaux : les hommes transpirent davantage et la transpiration accroit les mauvaises odeurs. Mais les danseuses transpirent quand même, alors comment se fait-il qu'elles sentent rarement mauvais ? Eh bien messieurs, juste avant de venir en soirée, prenez une douche, appliquez du déodorant, du parfum, brossez-vous les dents et mettez des vêtements propres ! Si vous ne pouvez vous empêcher de faire des pauses pour sécher, amenez une chemise ou un tee-shirt de rechange.

2. Le défonceur de bras

Rentrer chez soi avec les bras en compote, c'est ce que vivent les danseuses passées entre les mains de celui qui se croit en soirée encore dans son club de sport à devoir tirer sur des appareils de musculation. Ce danseur-là n'a rien compris au guidage. Un guidage doit être doux et les impulsions seulement à certains moments précis de la figure. On ne doit pas "mouliner". Les professeurs devraient tous insister sur cela et danser avec leurs élèves pour vérifier qu'ils ne deviennent pas des bourrins. La danseuse préfère un guidage léger à un guidage trop ferme : il lui faut tenir toute la soirée et n'a pas de bras de rechange comme pour les chaussures.

3. Le gars qui vous bave presque dessus

Elle pensait que la danse la mettrait dans les bras d'un Patrick Swayze et elle se retrouve enlacée par un quasimodo dont elle sent la respiration dans l'oreille et les gouttes de sueur sur son visage...
Zoukeurs, kizombeurs, bachateros... : ce n'est pas parce que la danse est sensuelle et proche que vous pouvez dépasser les limites. La danseuse a juste accepté votre invitation comme elle l'aurait fait avec n'importe qui. Coller votre visage au sien ne vous rendra pas tout d'un coup beau et attirant à ses yeux, c'est peine perdue. Aussi, la main doit se placer sous les omoplates, pas sur les fesses ni même en bas du dos. De la bouche d'une danseuse : « En soirée, ce n'est souvent pas ceux qui nous collent qu'on aimerait coller ».

4. Le "téléphone" que l'on sent entre les jambes

Alors que celui-ci est dans une poche arrière. Pour être clair, le rapprochement a provoqué un déclenchement mécanique d'une réaction masculine incontrôlable. À moins de danser avec son amoureux, c'est très... gênant. Hommes concernés, portez un sous-vêtement serré tel qu'un boxer plutôt qu'un caleçon car cela permet de rendre l'érection plus discrète, et passez dans une position plus éloignée. Mais il n'y a pas de véritable solution. La danseuse fera mine de rien, mais racontera tout à ses copines.

5. Le débutant (ou pas) qui n'a pas le rythme

À la différence du danseur qui, lui, choisit le rythme qui lui convient, la danseuse n'a pas le choix et doit se caler sur celui de son partenaire même s'il est en complet décalage avec la musique. Elle peut être indulgente avec les débutants, essayer de forcer le rythme pour que le partenaire comprenne... mais la danse n'aura été qu'un long supplice.

6. La copieuse de tenue

Pour une fois qu'elle avait décidé de délaisser le jeans et le haut noir pour une petite robe ou un top sexy et original — il faut dire que c'est LA soirée, celle du congrès salsa annuel, pas juste le bar du jeudi soir... Que voit-elle ? Que pense-t-elle que voit tout le monde surtout ? Une autre danseuse qui a exactement la même tenue ! Cette misérable #*!?* sera responsable, involontairement mais peu importe, de remarques du genre « Vous êtes copines ? » et de la gêne que partageront toutes deux, essayant chacune d'être toujours loin de l'autre dans la salle pour que les gens ne réalisent pas...

7. Le danseur qui ne danse que pour lui

Il ne regarde pas la danseuse. Il se regarde danser. Il est là pour montrer au public et à sa partenaire comme il est bon. La vedette, c'est lui, sa partenaire n'est qu'un faire-valoir. Malgré une grande technique, il n'y a aucun échange, pas de complicité. La femme veut qu'on la regarde, le contact visuel est très important en danse comme en amour.

8. L'indifférent qui ne sourit pas

On a l'impression que ce danseur préfèrerait être ailleurs ou surtout, danser avec quelqu'un d'autre. La danseuse est très sensible aux sourires. Au moins, il ne faut pas avoir l'air de s'ennuyer avec elle. Et comme précédemment, les échanges de regards, même furtifs, sont très importants.

9. Le preneur de râteaux qui insiste

Malgré un premier refus, puis un deuxième plus clair, puis un troisième plus ferme, il revient à la charge continuellement afin d'essayer de convaincre d'accepter son invitation à danser. Le lourd. Souvent, ce n'est même pas un vrai danseur. Son cirque devant tout le monde devient tellement gênant que la danseuse finit par accepter.

10. Faire tapisserie

Le pire pour la fin : attendre sans sans être invitée. La danseuse ne veut pas danser avec n'importe qui, elle se réserve le droit d'esquiver l'invitation s'il est trop débutant, trop moche, pas en rythme, trop collant, trop ceci ou pas assez cela, mais elle ne veut surtout pas se retrouver sans partenaire.

Par
Quelque chose à en dire ? Postez-le en commentaire ;)
Il m'est arrivé de danser avec des partenaires qui ne me regardaient même pas ou qui grimaçaient lorsque je faisais une erreur (je suis débutante en bachata), c'est très désagréable surtout que j'indique à chaque début de danse que je débute.
Certains me donnent envie d'arrêter la danse tout de suite ;-) je pense que je le ferai et leur dirai à l'avenir. Nous sommes là pour danser, partager et prendre du plaisir, pas pour se sentir mal ;-)
du tout du tout ...souriez et tenez bon ! persévérerez dans vos efforts , vous pouvez tomber effectivement dans la facilité mais se serait déjà un premier renoncement sur vous même et il risque n'y en avoir bcp par la suite ,faut pas croire que la danse de couple garantisse le plaisir et bien être assurés des que vous pénétrez sur la piste!!!
Sarahparis a écrit :
Il m'est arrivé de danser avec des partenaires qui ne me regardaient même pas ou qui grimaçaient lorsque je faisais une erreur (je suis débutante en bachata), c'est très désagréable surtout que j'indique à chaque début de danse que je débute.
Certains me donnent envie d'arrêter la danse tout de suite ;-) je pense que je le ferai et leur dirai à l'avenir. Nous sommes là pour danser, partager et prendre du plaisir, pas pour se sentir mal ;-)

Quelque soit l' activité que tu choisiras, il l' y aura toujours des gens pour essayer de te dégouter. C' est normal, ces gens-la existent pour renforcer ta détermination. Pour les cavaliers exigeants ne t' en fait pas pour eux, car quelquefois même les confirmés se plantent lamentablement, mais certains sont trop fiers pour le reconnaître....
tes partenaires ont oubliés qu'ils ont été débutants à un moment donné eux aussi...et jpense qu ils étaient bien content de danser avec des filles avec un niveau avancé ou pas.
En plus tu le specifie que t'es débutante !!
qd tu seras une danseuse confirmée à ceux là tu leurs diras euh non merci lol !
Prends plaisir à danser c'est le plus important...t'es la pour t amuser , et progresser à ton rythme ....
En effet Sarah, la danse c'est le plaisir et le partage dans la bonne humeur. Amusez-vous bien.
il manque celui qui t'apprends les pas et les mouvements alors que lui c'est pire !!!!
Ma regle numero une : c'est tjrs la faute du garcon.
La fille se trompe c'est le garçon. Elle ne sourit pas, c'est la faute du garçon. Elle ne reviendra pas danser avec vous, c'est votre faute les garçons...

Messieurs, soyez gentlemen, vous avez deja de la chance d'être dans leurs bras ;)
Je dirai que c'est la même chose côté homme...
Quant à la danseuse qui n'accepte pas (point 9) pour finalement faire de la tapisserie (Point 10) : il faut savoir que les hommes se passent le message...
Donc ne pas pleurer en point 10 si on pratique régulièrement le point 9....
Neil, fondateur de latinatime.fr
Le point 4 me fait trop rire.
Par contre en tant que danseur, je tiens a preciser que souvent les danseuses font quand meme beaucoup d'effort pour sentir le telephone... Je dis ca je dis rien..
Danseuse dans ce milieu depuis maintenant 9 ans, je dois avouer que cet article est en plein dans le mile ! J'ai expérimenté les 10 points et je ne saurais dire lequel est le pire... sans doute le casseur de bras, car si on me fait mal, comme c'est mon métier, je suis obligée de me payer une séance d'osteo après... pas cool lol
samsara a écrit :
Ma regle numero une : c'est tjrs la faute du garcon.
La fille se trompe c'est le garçon. Elle ne sourit pas, c'est la faute du garçon. Elle ne reviendra pas danser avec vous, c'est votre faute les garçons...

Messieurs, soyez gentlemen, vous avez deja de la chance d'être dans leurs bras ;)


Pour le premier point ok mais pour les autres non, on est pas responsable de la tête de cochon de certaines danseuses, on va pas non plus se déguiser en bozo le clown pour amuser la galerie quand même :p

Et je dirais qu'elles ont également la chance d'être dans nos bras c'est donnant donnant ;)
Bien bien ce blog!!!
Un danseur m'a dit un jour, que si la fille dansait pas comme il faut ....c'était toujours de la faute du garçon. Mener fermement mais en douceur . Les "bons " danseurs ont oublié qu'eux aussi , ils avaient commencé ! Dire bonjour et regarder sa partenaire ( pendant les cours ou stages ).....c'est pas le bout du monde . Si ? Heureusement, il y a ceux qui vous expliquent ....vous guident et vous font progresser. Merci à eux !
C'est tout à fait vrai que c'est bien souvent la faute du danseur, même si parfois je t'avoue qu'en cours les filles elles attendent pas le guidage et elles anticipent complètement la passe, du coup bahhh parfois ca la fout complètement dedans.

Il faudrait au contraire en effet s'attendre à la passe mais également attendre que ce soit le danseur qui la lance.

Et tu as complètement raison, un sourire, un bonjour c'est juste de la politesse (même si parfois certaines nanas c'est de vraies portes de prison).
Assez juste, excepté la danseuse qui n a pas envie de danser avec un débutant. Je danse depuis plus de 30 ans et je n oublierai jamais ces danseurs expérimentés qui m ont permis de progresser. Je trouve normal d aider à mon tour ces débutants pour qui les premières sorties dansantes sont difficiles.
"La danseuse ne veut pas danser avec n'importe qui, elle se réserve le droit d'esquiver l'invitation s'il est trop débutant, trop moche..."

Eh bien si elle refuse les danses parce qu'elle ne veut danser qu'avec des beaux mecs, c'est bien fait si elle "fait tapisserie".

Et selon moi il manque le plus énervant : les soi-disant taxi danseurs qui n'invitent que leurs copines, souvent taxis également, pendant que 30 filles attendent seules...
Pensez à vous connecter si vous êtes inscrit.
 
Me notifier par email des nouvelles réponses
 
 
Rester connecté
Désolé, la recherche par région et département est réservée aux inscrits.
Le site est 100% gratuit et garanti
sans spam ! Pourquoi hésiter ? ;)