INSCRIPTION
CONNEXION
Derniers connectés :  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  
Partenaires de salsa, rock, tango, danse sportive, danse de salon...
Vous aimez danser ?  Trouvez des partenaires près de chez vous !

22036 lectures

Si certaines personne prient toute la soirée pour être invitées, d'autres se demandent quelles stratégies adopter pour ne pas devoir danser avec tel ou tel danseur. Refuser maladroitement une danse comporte des risques dans le monde de la danse sociale où la politesse est de mise. Si le tango avait établi une règle intéressante en milonga, préservant à la fois le danseur de l'humiliation d'un refus visible par tous et permettant à la danseuse de sélectionner ses invitations grâce au subtil jeu du regard (si la fille assise là-bas vous détourne le regard, c'est non, inutile d'aller l'inviter), il vous faudra la plupart du temps faire appel au simple bon sens.

Les risques de (trop) refuser

Subir un refus peut être démoralisant, surtout pour un débutant. Certaines personnes pensent qu'il est normal pour un homme d'être rejeté, qu'il en a l'habitude, que son égo ne sera pas altéré par un refus supplémentaire. Détrompez-vous. Si des danseurs aguerris n'en n'ont effectivement que faire, beaucoup d'hommes ont la hantise du « râteau » et hésitent à inviter s'ils pressentent la probabilité d'un refus. En vous épargnant trois minutes de danse, vous pouvez ruiner la soirée d'une personne. Au passage, pour cette raison, un homme ne devrait tout simplement jamais refuser l'invitation d'une femme. Elles sont d'ailleurs très rares à inviter, certaines pensant que l'étiquette de la danse sociale ne l'accepte pas (ce qui était sans doute vrai autrefois), alors qu'en général, les hommes adorent vraiment qu'on les invite.

Le second risque est celui de devenir... « blacklistée ». Un danseur auquel vous aurez dit non viendra rarement retenter de vous inviter. Même en ayant entendu « Pas cette danse, parce que ceci ou cela », il peut avoir interprété « Jamais de la vie avec vous ». Si vous ne vouliez effectivement pas danser avec lui parce que c'est... lui, pas de problème. Sinon, il vous faudra à votre tour l'inviter par la suite.
De plus, n'oubliez pas que vous êtes observée par les autres danseurs. Refuser une danse à un mauvais danseur en vous disant que cela vous laissera disponible pour accepter l'invitation d'un bon danseur est un mauvais calcul : le bon danseur, voyant que vous venez de refuser à un autre, risque de ne pas se lancer puisqu'il ignore la raison de votre refus. Il pourrait même être gêné pour l'autre danseur : une danseuse qui refuse une danse ne devrait surtout pas danser ce morceau avec un autre.
Bref, soyez discrète dans votre refus, ne vous faites pas identifier comme étant difficile si votre objectif est de continuer d'être invitée en soirée. Une danseuse connue pour accepter systématiquement, même au bord de l'épuisement, même complètement transpirante, même avec le plus débutant des débutants sera de plus en plus invitée.

L'esquive

Une manière de ne pas avoir à refuser est d'éviter d'être invitée en ne laissant pas le danseur vous approcher. Vous pouvez faire semblant d'être occupée en discutant avec quelqu'un. Une conversation apparemment absorbante qui ne vous laisse même pas remarquer qu'un danseur s'approche de vous. Vous interrompre serait alors malpoli. Cela fonctionne parfois, mais pas toujours, il est difficile en effet de faire croire qu'une conversation est plus importante qu'une danse lorsque l'on va dans une soirée dansante... Vous pouvez aussi vous déplacer en donnant l'impression de chercher du regard quelqu'un que vous connaissez. Ou tout simplement, vous diriger à l'opposé de la personne, voire quitter la piste, pour aller au bar ou aux toilettes. Cela fonctionne pour une danse mais n'empêchera pas le danseur de retenter sa chance plus tard...

La vraie excuse

Sachez que peu de danseurs vont croire à votre excuse, même si elle est légitime. Car trop de fausses excuses tuent les vraies excuses. Mais peu importe, vous avez le droit d'avoir mal aux pieds, d'avoir besoin de boire, d'avoir une envie pressante, de faire une pause. Alors, un simple sourire avec un « Désolée je ne peux pas car... » suffira. N'oubliez pas d'aller inviter le danseur quand vous serez en état, pour qu'il comprenne que l'excuse était réelle.

La fausse excuse

Nous sommes en général entre gens de bonne éducation alors la fausse excuse est un moindre mal plutôt que de dire « Non merci, vous ne sentez pas bon », « Vous guidez trop mal », « Vous transpirez trop »... Votre talent d'actrice entre ici en œuvre. La musique ne vous convient pas, vous être trop fatiguée, bref, les banalités d'usage. Le problème est que le danseur risque de revenir vous inviter plus tard. Si c'est le cas, c'est que vous avez été trop bonne actrice.

Le refus clair mais poli

Finalement, un refus direct mais poli peut être le plus simple et surtout évite qu'un danseur que l'on n'aime pas soit insistant et retente sa chance. Avec un léger sourire, vous pouvez faire un geste discret de la main en disant simplement « Non merci ». Restez immobile, ne laissez pas votre corps donner un signal contraire. Baissez la tête et continuez de faire ce que vous faisiez (discuter, regarder le piste...).

Le cas des couples

Certains couples viennent en soirée en ayant un accord : pas question de danser avec d'autres personnes. Cela peut être le cas d'amoureux, ou de personnes venues s'entraîner (pour la compétition par exemple). Dites simplement la vérité, comme « Mon mari et moi ne dansons qu'ensemble ». Si vous souhaitez accepter l'invitation (mais que vous ne le pouvez pas, donc), vous pouvez suggérer au danseur de demander l'autorisation à votre partenaire. Il n'est pas rare de voir des danseurs s'adresser au conjoint de la danseuse pour lui demander s'il peut l'emprunter quelques instants.

Nous venons tous pour danser et ne devons pas oublier que les invitations sont une chance. À trop faire la fine bouche, à être trop exigeants, on peut créer une atmosphère qui n'est plus celle de la danse sociale. Personne n'a cependant l'obligation d'accepter de danser avec quelqu'un juste parce qu'il le demande. Il faut alors veiller à ménager les sensibilités, et en toute circonstance, garder le sourire !

Quelque chose à en dire ? Postez-le en commentaire ;)
A quand le quart d'heure où les femmes iraient inviter les hommes. Et si elles se prenaient des refus ???
Le Quart d'heure américain !
Quelques organisateurs le pratiquent encore, sans doute très peu...
Je ne pense pas avoir emis un refus a une invitation d un tangueros, mais parfois,
C est comme cela, les invitations ne se font pas, pour telle ou telle
Raison, trop de choix dans la gente féminine sans doute.,,

oui, quelques organisateurs pratique le quart d heure américain, j ai eu l occasion d y assister, en fait les danseurs savent très bien s ils ont envie ou non d inviter tellle ou telle danseuse, et par leur posture, leur regard, ,lors d un quart d heure americain, un refus est a prévoir avant même que la danseuse arrive près de celui choisi et qu elle exprime sa demande,

, si la danseuse n est pas perspicace, et qu elle persiste, la elle essuie un refus assez direct ma foi, et repars d ou elle est venue, et se rassied...
Je relate simplement, la scène a laquelle, j ai assistée...

Difficile d inverser les rôles, même pour quelques moments, les corps bougent mais les esprits restent figés et dans la danse il faut l harmonie, donc

Je pense qu il faut Laisser aux hommes le rôle d inviter la danseuse qu ils souhaitent c est le premier geste , premiers pas d une danse a deux.

Pour ma part, je ne prie pas si je ne danse pas, Je me dis que ce jour la ou cette soirée la, peut être est ce moi même et mon attitude qui n incite pas a l invitation d un danseur, car parfois les sourires échanges sont présents, mais les gestes ne suivent pas, donc , ne pas obliger, tout cela est bien subtil,
Tant du côté du danseur que de la danseuse,


Je me consacre a l écouté du Dj ou de l orchestre, et mon regard se pose et suit les evolutions des pieds ,jusqu a remonter a la tête des autres tangueros, leurs postures, et j y vois tant de chose qui se mêlent, tout en étant différenciées dans chacun des couples contemples , comme un îlot cree par chacun deux, qui se côtoient, dans cette passion commune qui crée cet échange particulier dans le tango

L évolution, la danse des autres a une répercution
sur ceux qui les regardent ,

je repars, contente pour eux , d avoir pu évoluer avec la ou le
partenaire souhaité et pour moi même de savoir tout apprécier de ce temps passe,
Et de présager que la prochaine fois, se sera mon tour, de danser...

Entre temps, je prends des cours et je danse a certaines pratiques organises par les professeurs ce qui me permet
de danser avec tel ou telpartenaire, naturellement,

Maintenant il s agit de ma vision, de mon analyse. Tout est discutable ,

Suit a l écouté de tous commentaires,

Tsaky2
Je trouve ça super grisant et démoralisant de ne pas se faire inviter .. :(
As-tu déjà posé la question à l'un de tes partenaires, histoire de savoir si tu dégageais quelque chose qui ne leur plaisait pas ?
Peut-être que tu les impressionnes par ton assurance après tout ?!
pour moi, le refus d'une première invitation blackliste la personne en cause, définitivement; je ne refuse jamais une invitation
le probléme ces quand on est trés timide est que on n'a peur aller voire les autre danseuse qui veule danse , comment faire pour enleve ce probléme ??
Bonjour, je répond a ta question,c'est vrai que si tu es timide et que tu as peur cela peux poser un ptit soucis pour aller inviter une fille à danser, mais cela peux se corriger car les femmes ressentent lorsque l'on est timide ou que l'on n'a pas d'assurance...

Dans un premier temps, quand tu vas dans une soirée, met ta peur et ta timidité au placard, c'est à dire tu y va en étant positive, si tu sais déjà un peu danser c'est déja bien et si tu ne sais pas il faut prendre des cours...

N'oublie pas quand tu invite une femme a danser utilise le sourire, bien sur l’hygiène est hyper important,un peu de parfum mais discret est un petit atout,car en général les femmes aime bien danser avec un danseur qui sent bon et une bonne hygiène au niveau de la bouche sinon prend des bonbons a la menthe...

Pour affronter la peur et la timidité il faut oser affronter ses propres peurs en allant devant le problème, c'est a dire en fait tu veux inviter une fille et bien vas y avec le sourire et sans te poser des questions, car plus tu te pose des questions, plus tu hésiteras, et si la fille te refuse il faut pas la critiquer, et bien invite une autre femme, plus tu invite plus tu gagne en assurance...


voila je peux te donner d'autres conseils mais le plus important c'est d'aller vers la personne, ai foi et confiance en toi, même par ta timidité peux être un atout aussi...

cordialement bonne année 2014...
Qui ne risque rien n obtient rien , ceci dit pour mettre tous les atouts de votre côté, il convient pour un homme d acquérir le guidage nécessaire dans le tango argentin, donc prendre des cours et faire des pratiques régulières, regarder aussi les autres évoluer est une bonne école également, complémentaire

L acquisition du guidage de quelques et figures simples, vous permettra de mettre de côté votre timidité car vous aurez acquis une certaine confiance en vous et en votre capacité a faire communiquer l émotion que vous aurez l'occasion de creer en dansant avec la danseuse que vous aurez le courage d inviter

En général les danseuses aiment être inviter, l homme a le beau rôle dans cela,
Et c est très bien comme ça, une danse a deux commence par ce geste, l invitation,

Parfois l harmonie est la, parfois il faut quelques pas ou tango de plus, qu importe
C est une danse d échange et de partage ponctuel, ce serait dommage de s en priver a cause de la timidité . Donc pour contrer celle ci mettre tous les atouts de son côté
Pour inviter avec légèreté
Chères danseuses ,

Pourquoi ne pas faire passer des tests psychotechniques aux danseurs qui vous invitent ?

.. c'est facile ..ils peuvent tenir que sur quelques pages ( format A4) .. Le danseur potentiel ,encore tout ébouriffé par sa dernière danse , le col de chemise en accordéon, n'aura qu'à mettre des croix dans les bonnes cases .. un score de 50% de bonnes réponses me semble correct .. après, pour des niveaux expérimentés , vous pouvez attaquer avec des tests de logique numérique et visuelle ..et .. la cerise sur le gâteau : tests d'effort avec vélo d'appartement !!!
Nous ne parlons pas de la même chose tout en écrivant la même langue,

" l esprit tango" comporte plusieurs éléments,

- savoir guider avec finesse, ce qui permet ainsi de libérer aussi des émotions selon l écouté de la danseuse,

- pour savoir guider avec finesse, le danseur de tango doit apprendre,
C est la base,

- c est grâce a cet acquis qu il pourra communiquer ses pas et ses demandes a sa partenaire, celle ci lui répondra et parfois si l harmonie est la, elle insufflera quelques pas improvises a son partenaire au son de la musique,

- et la c est comment dire " magique"

l acquisition des pas, le don de soi, savoir recevoir et donner, la musique,

Danser en ayant tout cela en soi, avec parfois par magie, grace a un partenaire, ai cela en lui egalement et qui vous permette de l exprimer comme il l exprime lui même,

Voilà pour moi ce qui est danser,

j insiste sans se prendre au sérieux,

C est juste se concentrer sur ce que l'on vit ou fait,

Et tout s'apprend , donc pas de refus de danse avec un débutant, car il faut apprendre, juste bien évidement, pour un moment, cet entraînement,

car lorsque l on arrive a la magie de danser en harmonie, c est a cela que l on aspire,
pour soi même et pour les autres, c est tout de même assez rare, car au delà de la danse c est ce que nous sommes nous mêmes qu il nous faut délivrer en dansant,

a voir et a discuter ... C est ma vision du tango ...
Je ne cherche jamais à refuser une invitation personnellement... La danse reste un partage, peu importe le niveau, et me faire inviter, c'est toujours un réel bonheur. Après il m'arrive que, quand on m'invite alors que je vais chercher à boire ou à grignoter, je dise "Ah, désolé, je vais boire un coup, mais on se fait la prochaine ou plus tard !".
l'important etant de ne pas paraitre "mépriser", "nier" celui qui invite
Perso, je n'ai jamais refusé une danse à une fille même si son aspect, so niveau ou autre ne me convient pas; je fais au moins une danse
certaines danseuses pourraient faire pareil
elles ne se rendent pas compte de "l impact" que cela peut faire sur le gars
Au mois essayer! après je peux comprendre que l'on a plus d'affinités avec certains ou certaines!!
(connexion, plaisir)
Perso, mon record 8 rateaux d'affilé à Vic fezensac pour de la salsa!!!!! (et la 9 ième regardait ailleurs pendant la danse, super!!)
et je n'avais pas encore dansé, donc personne ne connaissait mon niveau!!!
Pour un endroit temple de la danse, ben.....très moyen!
Bonjour, j'ai 12 ans et j'ai été invitée à danser à une boum en quelque sorte et un garçon qui me plait beaucoup mais que je ne connais que de vue m'a demandé, par l'intervalle de ma sœur présente à cette soirée, de danser avec lui sur un slow... Etant gênée j'ai refusé et déçu il a passé la soirée sur sa chaise à pleurer et ça m'a fait beaucoup de peine. Depuis on s'est revu une fois avec d'autres personnes bien sûr et j'espérais qu'il me parle et non pas qu'il m'évite et c'est ce qui s'est passé. La boum est tous les ans et comme on a un peu rigolé ensemble la dernière fois qu'on s'est vus j'ai très peur qu'il m'invite de nouveau à danser et si il m'invite de nouveau à danser un slow j'hésite à lui dire non parce que ça m'a fait de la peine de le voir pleurer et puis je me dis que je ne vais pas mourir et que ça ne veut pas dire que je suis amoureuse de lui si je danse avec lui et d'un autre côté ça me gêne de devoir danser avec lui sur une piste de danse devant des gens en plus il n'y a jamais personne sur la piste de danse et je n'ai pas envie que le lendemain matin les gens qui étaient à la boum, sachant que je les connais, me taquinent avec ça ou se fassent de fausses idées comme quoi on sortirait ensemble ou je ne sais trop quoi sachant que je déteste que plein de gens se fassent des idées sur moi... Voilà ce serai gentil de me répondre parce que je ne sais vraiment pas quoi faire si jamais il m'invite à nouveau à danser un slow...
Merci d'avoir lu mon post
Merci de répondre si possible
Alexia
c'est touchant ce que tu écris!
il est vrai que la timidité induit parfois des malentendus.
Si tu ne veux pas danser parce que tu es gênée mais que tu désires faire sa connaissance, le mieux (si tu y arrives) est de l'approcher et de parler (de tout et de rien) pour le remettre en confiance
car j'imagine qu"il se dit que ayant refusé ce fameux slow, tout est" fichu" (les garçons se font souvent des films!!!) A toi de lui montrer que tu lui portes de l'interet
Il n'y a pas que la danse qui permet le rapprochement!
voilà, bon courage
amicalement
J'ai beaucoup été comme ca plus jeune (j'ai 42 ans). Rétrospectivement, je crois que j'avais pas assez confiance en moi pour me dire que j'avais le droit d'aimer. Le résultat, c'est que j'ai eu des relations avec des personnes qui me plaisaient moins mais qui ne m'intimidaient pas.

C'est dommage, non ?
Pensez à vous connecter si vous êtes inscrit.
 
La recherche par ville et distance est réservée aux inscrits
ayant activé leur compte.