Connexion Inscription
Partenaires de salsa, rock, tango, danse sportive, danse de salon...
Vous aimez danser ?  Trouvez des partenaires près de chez vous !

104185 lectures

Vous êtes attirée par les hommes qui savent danser mais vous doutez que mélanger amour et danse soit une bonne idée ? Analyse des éléments favorables et défavorables à cette relation.

Vos progrès en danse seront fulgurants

C'est l'argument le plus évident mais l'intérêt le plus terre à terre : le package "chéri dansant" inclut aussi un partenaire, un coach et un prof de danse. De quoi faire des économies de cours, surtout si vous êtes débutante, et d'atteindre rapidement un bon niveau en pouvant vous entrainer quand vous le souhaitez. S'il est de bon niveau, vous serez motivée pour être rapidement à sa hauteur. Ne dit-on pas que pour apprendre une langue, le meilleur moyen est de sortir avec quelqu'un qui la parle ?

"L'homme propose, la femme dispose" est un adage qui peut s'appliquer en danse si l'on pense à l'invitation. Mais en réalité, les danseuses étant largement majoritaires, les hommes disposent. Trouver un partenaire "exclusif" n'est souvent pas une sinécure. D'autant qu'entre en compte un élément dans la psychologie masculine : un homme seul, même passionné par la danse, choisira-t-il facilement de ne plus danser qu'avec vous si vous n'êtes pas ensemble dans la vie ? Si les soirées dansantes sont le principal moyen pour lui de rencontrer des femmes, il pourrait hésiter à sacrifier ses chances de mettre fin rapidement à son célibat en dansant exclusivement avec la même personne. Deux cas sont bien sûr à distinguer : les danseurs qui visent juste à pratiquer et s'améliorer, et ceux qui voient d'abord dans la danse une activité sociale. Dans le second cas, s'approprier un danseur célibataire sans une relation sentimentale et sans qu'il ait d'arrière-pensée n'est pas évident. Sans compter qu'il risque de vous délaisser le jour où il se mettra en couple.

Vous partagerez un même centre d'intérêt

Quand un centre d'intérêt est si fort qu'il devient une passion prenant une place importante dans la vie, avoir un conjoint qui le partage peut renforcer l'épanouissement du couple. Parfois, des conjoints se considèrent avant tout comme partenaires dans l'exercice d'une activité. Pensez aux bonheur d'allier un week-end en amoureux avec un festival de salsa ou de tango. Imaginez à l'inverse être avec un homme ne comprenant pas votre passion pour la danse : il est possible que vous renonciez carrément à toute sortie dansante. Il n'est pas aisé de trouver un homme qui ne voie pas d'un mauvais œil le fait que vous sortiez pratiquer une activité si sensuelle sans lui. Et s'il vient avec vous, il s'ennuiera et votre sortie sera gâchée par son regard pesant. Un danseur comprendra votre passion et vous fera confiance, ce qui vous permettra de continuer à sortir, avec lui ou sans lui. De plus, vous aurez un sujet de discussion récurrent tout trouvé au sein du couple. Car la danse a beau être une activité sans paroles, force est de constater que l'on passe son temps à en parler. Si vous avez du mal à imaginer votre mariage sans pouvoir danser avec votre mari, il est urgent de considérer que l'amour de la danse puisse devenir un critère de sélection.

D'un autre côté, partager le même loisir, c'est partager les mêmes sorties et les mêmes amis, tout le temps ou presque. Ne plus avoir son espace de liberté, son jardin secret, peut devenir dur à supporter. Les soirées dansantes sont différentes quand on y est avec son amoureux. Les danseurs vous invitent moins. Votre conjoint vous observe. Vous faites attention à ne pas avoir une trop grande proximité avec vos partenaires. Le choix de la soirée et de l'heure à laquelle la quitter est conditionné par l'autre. Bref, c'est avoir votre homme sur le dos dans votre vie sociale en plus de votre vie intime. Avoir des loisirs différents apporte de l'oxygène au couple. Si vous pratiquez de la zumba, il est peu probable qu'il vous y accompagne aussi !

Vous serez avec un gentleman

La danse sociale apprend à interagir avec les femmes en les traitant avec respect. Les danseurs sont des hommes qui ont appris à être courtois et élégants. La galanterie se retrouve dans des codes tels que le fait d'offrir sa main, garder le sourire, être bien habillé, remercier et escorter à la fin du morceau, puis dans la nécessité de devoir toujours penser au confort de sa partenaire. Les hommes apprennent à mener les femmes avec assurance mais délicatesse. Ils prennent la décision puis leur proposent de se joindre à leur intention. Le guidage n'est pas une domination mais une suggestion. Pour que la femme suive et apprécie de continuer à danser avec eux, ils acquièrent suffisamment de confiance pour mener de façon claire, mais apprennent aussi à adapter leur force pour que ce soit doux et agréable. Les plus jeunes découvrent qu'il est possible de s'amuser en dansant sensuellement avec une fille sans vulgarité et en la respectant. Des écoles aux États-Unis utilisent la danse de salon pour apprendre aux enfants à bien se comporter avec les personnes du sexe opposé. Vous aurez donc des chances de tomber sur quelqu'un de bien éduqué et d'attentionné.

Un corps sain et bien entretenu

Un conjoint avachi en permanence devant la télévision, attendant que vous lui apportiez une bière, le ventre bedonnant de plus en plus au fil des années... C'est à quoi vous échapperez. Les bienfaits de la danse sur le physique sont multiples et connus. Certains sont plus inattendus, comme la prévention de la sénilité chez les séniors. Un danseur est un homme actif. Il a besoin de sa dose d'adrénaline et continuera longtemps par conséquent à danser tard, transpirer, bouger son corps, s'amuser... et garder un esprit jeune et ouvert. Les danseurs savent qu'ils doivent prendre soin de leur corps comme d'un instrument et évitent les excès dans la nourriture, le tabac et les boissons. Les patrons d'établissement préfèrent d'ailleurs avoir des soirées clubbing où les clients enchaînent les verres, plutôt que des soirées de danse à deux où les hommes boivent peu pour être aptes à guider. Vous n'aurez donc pas besoin d'user de beaucoup talent pour convaincre votre chéri lorsqu'il s'agira d'aller faire une activité physique, son corps et son esprit resteront vaillants.

Un égo parfois démesuré

La danse apporte de la confiance en soi. Pour certains, c'est l'opportunité de devenir moins timides avec les filles. Pour d'autres, c'est un surplus dont on se serait passé. En devenant un bon danseur, un homme devient populaire, admiré et désiré par les femmes. Il lui est alors facile de prendre la grosse tête. La danse en couple peut accentuer une personnalité déjà égocentrique. Si vous êtes du genre à vouloir diriger dans le couple, choisir le roi de la piste pourrait poser quelques soucis. Il est possible qu'il essaie de vous mener dans la vie comme sur la piste, et qu'il n'en fasse qu'à sa tête. Mais ce n'est pas une règle car il y a aussi des danseurs d'une grande sensibilité, avec un côté féminin développé. Être à l'aise en danse ne signifie pas nécessairement l'être aussi dans la vie. Vous aurez sans doute à ménager l'égo de votre compagnon de par l'importance qu'il attache à plaire.

Un danseur côtoie plein de filles célibataires

Vous redoutez qu'il succombe à la tentation ? C'est un peu comme hésiter à sortir avec un garçon beau et sociable parce qu'il a plus de chances d'avoir des occasions qu'un moche et casanier. Effectivement, s'il vous a attirée, c'est qu'il peut plaire à d'autres filles. Mais n'est-ce pas le cas de n'importe quel homme qui a une vie sociale ? Pensez-vous qu'un non-danseur ne risque pas de rencontrer d'autres femmes au travail ou dans un bar ?

Non seulement il faut distinguer les danseurs de danse en couple des "danseurs" qui vont bouger en boîte de nuit alcool aidant, mais les premiers sont à opposer radicalement aux seconds. La danse en couple n'est pas un milieu anonyme. On fréquente toujours les mêmes soirées et très vite tout le monde s'y connaît, le noyau d'habitués est conséquent. Il y a certes régulièrement de nouvelles débutantes et des danseuses qui viennent d'arriver dans la région, mais malgré un retour à la mode depuis une dizaine d'années, la danse à deux reste loin d'être en tête des loisirs de masse. Ajoutant à cela son apprentissage qui demande un effort considérable pour les messieurs, ce n'est pas le "plan drague" le plus accessible. Ceux qui ne sont pas vraiment motivés par la danse l'abandonnent en quelques mois.

Tout s'y sait. Les potins circulent. Réussir à cacher une relation avec une danseuse alors que l'on est déjà en couple avec une autre n'est pas impossible mais relève d'une capacité de dissimulation qui n'est pas à la portée de tous. Et puis, c'est risquer de ruiner une réputation qui est si importante dans ce milieu où chacun souhaite au fond de lui être admiré. Il vous suffit de l'accompagner en soirée quelques fois pour que votre relation soit sur la place publique. L'environnement est propice aux rencontres entre célibataires ou amicales, mais pas forcément aux infidélités.

Votre jalousie sera durement mise à l'épreuve

Voir son homme tenir dans ses bras d'autres femmes bouger sensuellement avec lui peut être une épreuve. Si vous êtes de tempérament jalouse et que le niveau de confiance dans votre couple est faible, il y aura un problème évident. Si vous êtes en revanche vous-même une danseuse et comprenez que la complicité et l'émotion qui se passent sur la piste est un jeu qui s'arrête aussitôt le morceau terminé, ça n'en posera pas. Certains couples établissent des règles comme ne faire les danses les plus sensuelles (bachata, kizomba...) qu'ensemble, tenir une certaine distance avec la partenaire, ne sortir en soirée qu'en présence de l'autre... Mais si votre homme appréciait sa liberté en danse avant de vous connaître, le contraindre pourrait finir par lui faire choisir sa passion plutôt que vous.

Les anciennes générations se rencontraient sur une piste de danse

Pendant les trente années après la Seconde Guerre mondiale, le bal était le premier lieu de rencontre du conjoint. Si le terme bal est devenu plutôt désuet, il ne s'agit rien d'autre que d'une soirée de danses de salon pour le milieu populaire. Peu importe d'ailleurs le genre de danse sociale que l'on y pratique, à chaque génération ses modes musicales. Quelque part, les soirées rock et salsa sont leur descendantes, bien que le rôle qu'avaient les bals de favoriser les rencontres n'y soit pas aussi ouvertement revendiqué. Ce qui a fonctionné pendant des décennies formidablement pour sélectionner un partenaire pour la vie — pas juste pour batifoler — serait-il à mépriser aujourd'hui ?

Dans les années soixante, 25 % des couples s'y formaient ! Puis les bals ont décliné avec l'émergence des boîtes de nuit et la désertification rurale. Aujourd'hui, moins de 4 % des femmes rencontrent leur conjoint dans un bal, d'après l'INED, et 4 % dans une association ou une fête publique. Elles sont tout de même 11 % à connaître leur futur époux en discothèque. À titre de comparaison, elles ne sont que 1 % à le trouver sur Internet et 10 % au travail. La majorité des rencontres ont lieu dans les soirées entre amis, les études et les lieux publics.

Les unions des précédentes générations étaient plus solides alors qu'elles débutaient souvent dans les soirées dansantes. Est-ce seulement, comme on le dit, parce que les attentes ont évolué ? Ou aussi parce que la danse avait la vertu d'être un très bon moyen de sélection ?

Danser avec un garçon, c'est tester votre compatibilité

La manière de danser en dit plus sur la compatibilité physique que l'apparence et les paroles. Faites quelques pas de danse dans les bras d'un homme et vous jaugerez inconsciemment le niveau d'alchimie entre vous deux. Vous sentirez à son guidage sa personnalité, s'il est timide ou non, s'il est attentionné ou non, sa façon de réagir lorsque vous ne faites pas ce qu'il attendait... Le contact physique complexe que permet la danse est un moyen de connaître quelqu'un intimement, sans qu'il puisse tricher, et donc d'éviter d'entamer une relation sentimentale avec un homme que l'on risquerait de vite quitter si on l'avait seulement connu autour d'un verre.

Les scientifiques essaient de comprendre comment les mouvements peuvent révéler des choses cachées sur les partenaires potentiels. Une étude a par exemple constaté, en filmant 183 jamaïcains, que la façon de danser était corrélée à la symétrie de la personne, surtout chez les jeunes hommes. Or les évolutionnistes considèrent la symétrie morphologique comme un critère d'attraction pour augmenter la survie de l'espèce : les femmes préfèreraient un partenaire symétrique car il aurait des gênes de meilleure qualité.

Le genre de danse pratiqué est aussi un moyen de sélection du milieu social et donc peut aider à trouver un homme du même milieu ou d'un milieu plus élevé que le vôtre, ce qui est un facteur de réussite d'un couple.

Le sexe

Même si ce n'est pas un critère décisif, ça compte. Les danseurs sont connus pour être de bons amants car ils ont notamment une meilleure maîtrise du rythme et des mouvements. En ayant appris à guider, ils connaissent les attentes d'une femme, savent être fermes sans être brusques. Mais plus que tout, la danse vous aura aidé à trouver un partenaire physiquement compatible, ce qui, au-delà des performances de sportif, est essentiel pour aller loin dans le plaisir. Un non-danseur peut parfaitement être bon au lit, mais un bon danseur peut difficilement être mauvais de ce côté-là. Vous aurez aussi l'assurance qu'il apporte un soin particulier à l'ambiance musicale.

La rupture doit se gérer de façon mature

Le milieu de la danse social est composé pour beaucoup d'habitués. Quand on rencontre un passionné de danse dans une soirée, il est plus que probable de le recroiser, que ce soit dans cette soirée ou une autre. Hélas, parfois une rupture marque ainsi la fin des sorties pour certaines filles. En plus de ne plus vouloir le voir pour tourner rapidement la page, la complicité et de la joie qu'apportaient le fait d'être en couple en soirée ont disparu.

Ce n'est pas très romantique, mais en démarrant une telle relation, pensez déjà à sa fin éventuelle et aux conséquences qu'elle pourrait avoir. Dites-vous dès le départ que vous n'arrêterez pas votre passion pour un garçon, quoi qu'il arrive. Prenez sur vous en vous quittant en bons termes. Les danseurs sont plus aptes à garder une ex en amie lorsqu'elle est une danseuse, d'une part parce qu'eux-mêmes réalisent qu'ils continueront de la croiser pendant longtemps, et d'autre part parce qu'elle reste toujours une partenaire de danse. Il faut être honnête, même si danser permet d'oublier, les premiers soirs à recroiser son regard ou à redanser avec lui ne seront pas faciles. Mais si tous les gens arrêtaient la danse en couple à la première rupture qu'ils y ont eu, les soirées seraient probablement vidées du tiers. Heureusement, ce milieu est composé de personnes plus adultes et matures que celui, par exemple, des boîtes de nuit.

En conclusion, le choix délibéré d'un danseur dépend d'abord du niveau d'importance que vous voulez donner à la danse dans votre vie. Dans tous les cas, si vous êtes attirée par un danseur et avez des sentiments pour lui, oubliez vos éventuels a priori négatifs sur ceux qui fréquentent assidument les soirées dansantes, ils ont d'innombrables qualités !

Quelque chose à en dire ? Postez-le en commentaire ;)
choisir un partenaire de danse n'est pas le fruit d'un pur hasard, il est souvent compromis par un sous entendu. ce sous entendu est que le partenaire, ou la partenaire te succite un intérêt ou te plait. alors la danse ne viendra que consolider ou devoiler le sentiment caché ou inavoué. ceci peut prendre quelques semaines, mois ou années. moi je pense qu'un amour motivé par la danse dure plus qu'un amour motivé par l'acte sexuel.
Prof de danse de salon à l'Université de Lomé (TOGO en AFRIQUE)
Je pense que c' est une épée à double tranchant car s' il est trop bon danseur, il aura beaucoup de cavalières après lui et ça risque de créer des tensions dans le couple. Si la copine est cool cela peut passer mais pas à tous les coups.
Moondancer tu as raison c'est pas évident quand tu passes du célibat au couple surtout si plein de partenaires sont autour de toi... mais c'est un choix que "ces" 2 personnes ont choisi.
Par expérience tu ne rentres pas à la même heure quand tu es célibataire que quand tu es en couple et quand tu es Dj c'est encore pire! ;-) Ca peut créer des distances parfois ou même souvent lol! Pas facile d'être la copine du Dj ou du Prof! ;-)
bsoir, très bon sujet, et je tiens a réagir dessus, moi qui pratique les danses latinos depuis un certain temps déja et oui je me fais vieux lol, en fait j'ai déjà vu des couples se consolider par la danse, d'autres se défaire...

tu sais lorsque tu es un excellent danseur, c'est vrai que tu es beaucoup courtisé par la gente féminine, après il faut savoir rester humble et ne pas avoir la grosse tête.
et puis il suffit pas que de savoir danser il faut avoir un culture général assez ouvert sur le monde, c'est important car il ne faut pas parlez de danse a longueur de journée.

après on parle de nous les hommes mais aussi il faut parlez des femmes, car j'ai déja vu en soirée des filles venir avec leur propre copain et qui après danse avec des danseurs qui on un super niveau et quelque semaine après ils ont quitté leur copain pour se mettre avec le danseur...

il ne faut pas généraliser certes, mais le milieu de la danse peux être magique,mais il peux aussi détruire et briser un couple qui a la base paraissait solide..

dans le monde de la danse il y a de la tentation des deux cotés, mais après il faut savoir ce que l'on veux et ce que l'on cherche, le but est de pouvoir danser dans la joie, la bonne humeur, et être en harmonie avec sa partenaire de danse...

mais j'ai déjà vu aussi des couples de danseurs et danseuses qui on une telle osmose qui n'ont même pas besoin d'aller voir ailleurs, la danse doit rester avant tout un plaisir, un partage, une sensation agréable..

voila joyeux Noel a tout le monde...

donc en résumé sortir avec un danseur ou une danseuse cela peux être agréable, mais il faut se fixer des règles des le départ, même si parfois cela peux être difficile de les tenir..ne fais pas au autres ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasse..
Très bien monsieur! Lol
Après presque 20 ans dans le tango, je suis plutôt d'accord, sauf pour deux points: Une femme court le même risque avec un bon danseur comme partenaire de vie qu'avec un copain super beau? Je ne pense pas, la différence étant que le copain super beau ne sera jamais dans les bras d'autant de femmes sur une base presque quotidienne. C'est une chose rencontrer des filles au travail ou dans un bar, une autre de les toucher, de respirer de près avec elles, de sentir une complicité corporelle. Et le sexe: Les bons danseurs sont toujours de bons amants? Nenni. Cela dépend depuis combien de temps on fait chaque chose. Un homme qui commence le tango mais qui a des années de sexe derrière lui sera un bon amant mais pas encore un bon danseur. Un danseur chevronné, s'il est timide et n'a pas eu beaucoup d'histoires de lit ne sera pas un bon amant. Le hic c'est de trouver (et c'est ici le grand défi) un bon danseur qui a eu beaucoup de femmes mais pour qui tu es la dernière!!!
moi je vis actuellement une histoire pareille malgré mes 10 ans d'experience de danse. je suis en couple et j'ai une patenaire de danse (6 mois) avec qui je danse, elle debutante. et j'ai cet embarra de trahir ma femme en tombant amoureux de ma partenaire et de son côté elle ne fait rien pour l'en empecher. et je me sens à l'aise avec elle dans la danse. je pense qu'il faut resister le plus longtemps possible et de bien analyser la situation afin de ne pas commettre une betise et de faire souffrir l'autre.
je danse depuis l'âge de 11 ans, (on dansait régulièrement chez mes parents), je n'ai jamais cessé, rencontrant ma future épouse à 20 ans(elle en avait 17 et n'était jamais sortie), nous nous sommes mis à la danse tous 2 et on a toujours autant de plaisir (elle me laisse danser avec d'autres partenaires , elle à moins de résistance que moi). De plus en plus difficile de trouver un endroit pour danser, soit trop bruyant ou trop 4 x 20(nous admirons ces personnes qui savent et aiment toujours danser). Quand nous partons en vacances, nous aimons les endroits où l'on peut danser tous les soirs.
nous sommes dans une société où le contact corporel n'est plus autorisé sauf dans l'acte sexuel...essayez d'être tactile avec quelqu'un et vous verrez. donc la danse ,qui permet cela, a le même effet, sur les mouches, qu'un attrape-mouche adhésif.
si cela reste au niveau de la danse et permet de "s'éclater" sur une valse ou un quick-step, par exemple : ok pas de souci.
si un des partenaires est solide dans sa relation de couple alors il peut danser avec plusieurs personnes il saurait fixer de lui-même les limites.
par contre, si l'homme est dans un couple bancal et qu'il danse avec une femme qui recherche du sexe ou de "capturer" un danseur pour jouer avec, alors il y a un gros danger pour lui et son couple.
l' inverse est aussi valable.
lorsque l'on danse en étant seul(e) ou en couple, il faut se demander tout ce qui motive le fait de danser.
est ce le plaisir de la danse ? de partager en couple ? de s'éclater en dansant avec d'autres partenaires mais en respectant l'être aîmé(e) ? ou chercher le contact physique à consonance sexuelle ?

dans tous les cas , bonne danse pour 2015 !!!
Bonjour. danseur emerite, j'ai tourne dans pas mal de films ayant des scripts de danse.
L'eroticosexualite de certaines scenes ne laisse aucun doute aux divers rapprochements sexuels et actes.
quant aux femmes qui soit disant graguent... pour ma part elles ne savent pas trop comment s y prendre si ce n est que de se frotter a mon corps... desole mais c est moi qui choisis et je n ai pas besoin d aller en dancing pour me faire graguer ou pour draguer... je sors pour danser et vivre ma passion.
ce n est pas pour autant que nous devons nous separer de notre couple... la danse l'expression les sentiments font parties des arts ...a nous de savoir.
Effectivement danser souvent avec la même partenaire et en parallèle avoir une vie de couple peut poser problème. Si lorsque on est tactile cela provoque des émotions, des envies, indépendamment de notre volonté...Danger on est sur le point de succomber au charme charismatique de la danseuse surtout si elle est jolie et qu'elle danse bien. Pour éviter l'envoutement, inviter plusieurs danseuses au cours de la soirée ou tout simplement se faire violence en se refusant l'envie d'avoir la danseuse contre nous dans nos bras?
je danse depuis 45 ans presque toujours avec mon épouse,mais elle accepte que je danse avec d'autres cavalières
Tonyo, je réagis a propos de ce que tu viens de dire très interessant, mais moi qui est dans la danse depuis très longtemps j'en ai vu des choses lol, pourquoi se faire violence en refusant l'envie d'avoir la danseuse dans nos bras?, non déja lorsque l'on danse on doit dansé parce que l'on a envie de dansé, oui si nous sommes en couple et que nous devons danser avec d'autres femmes, il faut tout simplement respecter sa compagne et ne pas dérivé, mais c'est vrai que parfois les sensations dans la danse peuvent déclencher certaines émotions a nous de pouvoir résister...

Mais par contre il y a une danse qui s'appelle la kizomba qui est une histoire de connexion tant cette danse est sensuel, j'ai vu pas mal de danseuse succombé sur de très bons danseurs lol ou même faire la queue lol pareil pour les hommes aussi, mais ce qui est important dans la danse c'est le plaisir de dansé et de partagé avec sa compagne et son compagnon...
Par dessus tout , aimer danser ne veut pas dire forcément avoir des rapports amoureux avec sa ou son partenaire du moment; La danse comme le dessin ou la peinture est une manière de s'exprimer en mettant tout de son côté pour attirer l'attention d'un ou d'une partenaire ou de l'acheteur de l'aquarelle que vous aurez réalisée. Je suis danseur prof. de danse de salon mais je suis aussi aquarelliste; je pratique le dessin du modèle vivant, mais cela n'est pas pour cela que je partage des moments avec le modèle du jour. La danse peut amener à lier un lien avec son ou sa partenaire mais pour moi c'est d'abord le plaisir de danser et de peindre
. Daniel
Quand on est passionnée de danse fréquenter un danceur ' c 'est le pied' rien de mieux que partager sa passion par contre comme tout il y a des avantages et des inconvénients... et fréquenter un danceur et se retrouver sur la banquette pendant que lui danse avec ses anciennes (ou nouvelles) danseuses pas cool ! oui vous allez me dire 'la fille peut aller inviter' mais beaucoup plus de filles en soirées alors pas simple... il est important comme cela a été dit d'établir des règles pour éviter les conflits... danser avec d'autres personnes il le faut pour évoluer pour découvrir d'autres figures d'autres guidage.. (et peut être revenir plus zen vers son partenaire car avec son ami(e) on se permet de critiquer ce que l'on ne fait pas avec d'autres !) mais le danseur doit aussi prendre soin de sa danseuse et lui consacrer du temps et éviter les affronts (danser trois quatre (et plus)...danses d'affilées avec une même danseuse...dire non à sa compagne et accepter l'invitation d'une autre...la laisser seule à attendre de danser pendant que lui s'amuse...) oui il y a toujours un brin de jalousie de voir son amoureux prendre du plaisir dans les bras d'une autre ou bien de la jalousie de danseuses de voir son compagnon prendre du plaisir à danser pendant qu'elle se fait chier et puis un point qu'il ne me semble pas avoir été abordé quand on est en couple les autres partenaires (homme ou femme) hésite à venir vous inviter ...danceurs en couple la confiance est primordiale et aller à certaines soirées séparement (quand l'autre n'est pas disponible) peut être une solution pour éviter de grosses frustrations et assouvir cette soif de danse et de partage !
Pensez à vous connecter si vous êtes inscrit.
 
 
Rester connecté
Désolé, la recherche par région et département est réservée aux inscrits ayant activé leur compte.