Connexion Inscription
Partenaires de salsa, rock, tango, danse sportive, danse de salon...
Vous aimez danser ?  Trouvez des partenaires près de chez vous !   100 % GRATUIT

25592 lectures

Et si pratiquer régulièrement une danse, quelle qu'elle soit, était une thérapie efficace contre la dépression ? C'est la conclusion à laquelle sont arrivées plusieurs recherches scientifiques. Détails des études.

Rusty Frank raconte dans le LA Times que des médecins prescrivaient de la danse à leurs patients dépressifs et que des personnes se sont remises de divorces douloureux grâce à la pratique du lindy hop ou du rock. Ceux qui pratiquent la danse savent que cette activité rend heureux : même en fatiguant physiquement, elle booste mentalement. Plusieurs études ont cherché à en savoir les causes exactes, en s'intéressant à différentes danses.

La relaxation par le tango argentin

Rosa Pinniger, chercheuse à l'Université de New England, a voulu savoir si le tango argentin pouvait faire sortir de la dépression en le comparant à la méditation. Pour cela, son étude a partagé en trois groupes 66 personnes souffrant de stress, d'anxiété ou de dépression. Un groupe a participé à six semaines de cours de tango, un autre à six semaines de méditation de pleine conscience, et un autre, le groupe témoin, était simplement suivi pour comparer les résultats. Il s'est avéré que les personnes ayant dansé le tango et celles ayant pratiqué la méditation ont eu une diminution de leur niveau de dépression identique. L'auteur suggère que la concentration intense que nécessite la danse interromprait le schéma de pensée négative associé au stress et à la dépression. Elle ajoute que si les gens peuvent réussir à se libérer de leurs pensées négatives pendant juste trois minutes de tango, alors ils réaliseront que cette liberté est possible.

Cynthia Quiroga Murcia, chercheuse à l'Université de Goethe en Allemagne, s'est elle aussi penchée sur les effets du tango argentin, mais du point du vue hormonal. 22 personnes étaient examinées après avoir dansé. Leur taux de cortisol, une hormone du stress, avait diminué, alors que celui de testostérone avait augmenté. La musique était en cause dans le premier cas, et la présence de partenaire dans le second. Les participants ont déclaré se sentir plus détendus et attirants.

La thérapie par la danse contemporaine, africaine ou modern jazz

La kinésithérapeute suédoise Anna Duberg s'est intéressée aux effets de la danse solo sur 59 filles âgées de 12 à 18 ans ayant des troubles psychosomatiques liés à leur mal-être. L'expérience consistait à participer à un cours de danse deux fois par semaine. En plus de l'échauffement et de l'enseignement des pas, chaque cours comportait un moment de chorégraphie libre en étant axé sur la joie du mouvement et non la performance. Toutes les participantes devaient répondre régulièrement à un long questionnaire d'évaluation.

Après huit mois, leur état s'était amélioré par rapport au groupe n'ayant pas participé aux cours. 91 % des danseuses ont qualifié cette expérience de positive. Un an après, les bénéfices étaient toujours présents. Anna Duberg décrit la danse comme un moyen de favoriser les pensées et émotions positives, et de croire en sa capacité à affronter les problèmes. Participer à une activité physique lorsque l'on est jeune, sans compétition avec les autres, améliore l'estime de soi. La danse peut fournir une opportunité pour améliorer la perception de son corps et réduire les déséquilibres liés aux stress.

Le traitement par les cours de salsa

Matt Birks, Maître de conférences à l'Université de Derby au Royaume-Uni, a choisi la salsa pour son étude. Il dit avoir fait ce choix simplement parce qu'il s'agit d'une danse populaire et pense que les résultats auraient été identiques avec une autre danse. 24 personnes âgées de 21 à 54 ans, diagnostiquées dépressives à des degrés divers, certaines sous antidépresseur, ont ainsi été conviées à participer à un cours d'une heure chaque mercredi après-midi pendant neuf semaines. Des améliorations de leur santé ont été notables dès la quatrième semaine et ont été encore plus nettes à la huitième. Quatre d'entre elles n'ont même plus du tout eu de symptôme de dépression à la fin. Elles ont dit se sentir plus heureuses et en meilleure forme.

Le chercheur explique ces résultats par les bienfaits de l'exercice physique, mais aussi par les interactions sociales, le partage d'une expérience, la concentration sur l'apprentissage d'une nouvelle compétence et la confiance en soi que la danse apporte. Il reconnait néanmoins qu'une étude supplémentaire serait nécessaire compte tenu du faible nombre de volontaires étant allés à l'ensemble des cours.

Une cure intensive de danse

Une étude de l'Université de Selcuk en Turquie a examiné les effets de la danse sur la dépression. 120 étudiants volontaires de 20 à 24 ans, hommes et femmes, ont suivi un programme de danse assez intensif, consistant à presque dix heures de cours sur trois jours par semaine pendant douze semaines. Les cours comprenaient de la rumba, de la valse et des exercices de danse classique. À la fin des douze semaines, le niveau de dépression des étudiants ayant suivi ce programme a été diminué de façon significative.

La thérapie par la danse et le mouvement

La Danse Mouvement Thérapie (DMT) est une discipline consistant à laisser surgir les mouvements de manière spontanée selon ses émotions, sensations et pensées. Pendant douze semaines, 16 adolescentes souffrant de dépression légère ont participé à une classe de thérapie par le mouvement. Cette étude coréenne a rapporté une amélioration importantes des symptômes liés la dépression, tels que la somatisation et l'anxiété. Une libération de la tension et une augmentation de l'estime de soi ont été mis en évidence. Les auteurs pensent que les résultats sont dus à la relaxation musculaire et au changement de concentration d'hormones. Une diminution du niveau de sérotonine, hormone impliquée dans les désordres tels que le stress, l'anxiété, les phobies et la dépression, ainsi qu'une augmentation de la dopamine ont été constatés.

Toutes ces études corroborent le fait que la danse diminue le stress grâce à l'attention portée aux mouvements et à la musique. La nature même de la danse aide à combattre le repli sur soi impliqué par la dépression. Les émotions refoulées peuvent être libérées. La posture du corps est ouverte, optimiste. Les interactions sociales contribuent aussi à une augmentation de la confiance. Non seulement danser permet de soulager les déprimes passagères, mais les recherches démontrent que cela peut également avoir un effet significatif sur les personnes souffrant d'une réelle dépression.

Par
Quelque chose à en dire ? Postez-le en commentaire ;)
12 
Et bien c est vrai...j en ai discuté avec plusieurs personnes qui m ont dit avoir commencé la danse pendant un passage difficile de leur vie.
Oui, moi aussi j'ai commencé la danse pendant une période difficile de ma vie. Mais de mon expérience personnelle, la danse produit d'immenses plaisirs, mais ne rend pas forcement heureux.
Pour moi c'était un échappatoire. Le seul moyen d'oublier la triste réalité de la vie. Forcement, je suis devenu accro. J'attendais impatiemment les soirées. Mais après, une fois tombés le plaisir et l'intense émotion, c'était toujours un retour à la case chagrin. Je me rendais tristement compte que rien n'avait changé.
J'ai appris de cette expérience que la danse a beaucoup de vertus, mais peut très vite être addictive ou accro-gène surtout pendant des périodes difficiles. Or pour surmonter les épreuves difficiles de la vie, il faut éviter toutes formes d'addictions. Car elles empêchent de regarder ses problèmes en face; condition nécessaire pour les résoudre en toute lucidité.
Voilà pour mon pavé ...
Oui la danse peut être une excellente thérapie en ce qui me concerne la meilleure.
Je suppose que cela peut aider dans la mesure où la danse est une passion qui nous aide à élargir notre vie sociale et avoir des échanges avec d'autres personnes et qqfois une véritable communion au niveau sensations. Mais je ne pense pas que cela soit suffisant pour une dépression profonde...
Pour moi la danse est un moyen de s epanouir, le corps et l esprit se liberent pendant quelques heures, elle vous donne une confiance en vous, le sourire, vous n etes plus seul avec votre chagrin, elle a des vertus therapeutiques, j en suis convaincu ! Lancez vous !!!!!
je trouve que la danse est un excellent moyen pour lutter contre le stress et eviter ainsi la dépression. d'ailleurs c'est l'un des objectifs de notre association. nous créons des clubs de danses dans les universités et lycées pour permettre à la jeunesse de s'épanouir, de s'intergrer et surtout combattre certains maux comme la délinquance, la violence sexuelle, la dépression psychologique et l'obésité. nous organisons même au mois de juin "un championnat universitaire de danse de salon" et nous dansons tous les derniers vendredis du mois pour attenuer le stress des cours des profs dans les facultés.
Excellente idée de proposer aux étudiants des clubs de danse, résidant à BORDEAUX, je sais que des associations ont vu le jour depuis quelques années et les adeptes se font de pus en plus nombreux.
Signe que DANSER est bien un moyen de s'évader du stress :)
Bonne journée à vous tous
Je suis tout à fait d'accord, je danse depuis 15 ans et malgré les épreuves de la vie cela me fait un effet thérapeutique extraordinaire
Bonjour à tous
Hélas, même si la danse est un merveilleux outil thérapeutique, lorsqu'il s'agit de dépression je parle de la pathologie dépressive non de la déprime, ça ne la soigne absolument pas. C'est un facteur qui peut aider à retrouver une vie sociale et concourir à améliorer un terrain dépressif mais en ce qui concerne la vraie dépression ce n'est qu'un outil et ça ne peut pas empêcher l'épisode dépressif de s'installer.... Les gens font souvent l'amalgame entre déprime et dépression. Cela dit et l'art thérapie en est la preuve, c'est très utile pour se reconstruire...
Je ne pense pas que la danse soigne la dépression. Je rejoinds natystyle sur le sujet. A mon avis la danse permet de t'évader, de te changer les idées, de te sociabiliser. Mais une dépression c'est quelque chose de profond. Il s'agit de mal être intérieur. Deux pas de danse ne vont pas régler tes problèmes. Donc à mon avis ça fait parti du processus de guérison, mais quand tu as déjà décidé de prendre le taureau par les cornes et de sortir de cette tourmente.
Et oui Caribbean, la dépression est une pathologie aux origines multiples, physiologiques, biologiques, génétiques, environnementales etc....danser est un des outils thérapeutiques et c'est déjà bien !! Merci pour ce mail de "soutien".
La danse est un vrai exutoire.. ! On oublie tout sur la piste, on se concentre uniquement sur la musique et sur son cavalier... C'est top...!
Bonjour,
La danse n'est pas une thérapie en soi et comme le disent beaucoup tout dépend de quoi nous parlons. La dépression est une maladie qui a des épisodes. Elle a besoin d'un suivi médico-psy propre à chaque malade.
Par contre, la danse libère, et en ergothérapie hospitalière, la danse est proposée, comme un mode d'expression. Il est constaté que très rapidement pour ceux qui le veulent bien sûr acquierent de la confiance en eux et de la liberté quand ils dansent les yeux bandés. C'est impressionnant.

Elle participe à être plus sociable, à favoriser le toucher du corps pour aider à réapprendre le contact, elle crée du rythme et donc de la vie en quelqu'un, des vibrations...et multiples bénéfices mais seule la danse ne soigne pas.
Car même en étant très passionné, on ne danse pas toute la journée, alors qu'une personne dépressive doit réapprendre à vivre.
La vie c'est comme la danse, il faut pour ces personnes en apprendre d'abord les pas de base.
Super article et tellement vrai.

Je rajouterais "l'acceptation de son corps par la danse orientale".

Une danse qui s'adapte aux personnes et pas l'inverse, ça fait du bien au moral^^!
La danse apporte tellement que je dirais que il y a pas que ça, la danse nous fait rencontrer du monde et dans ce milieu c'est plutôt du beau monde !

Depuis que je danse ma vie a changer, c'est exprimer son corps qui fait qu'on libère tout les mauvaises choses qui sont en nous.
Les rencontres sont aussi très bénéfique, on a toujours dit que le social est bon pour notre santé.

Les efforts physique sont liées aussi, regarder tout ceux qui pratique un sport vous les voyez toujours en forme et souriant.
Et bien sûr le moral, un booste énorme pour retrouver dynamisme et enthousiasme.
Vivez comme une musique et vos journées seront ensoleillé.
12 
Pensez à vous connecter si vous êtes inscrit.
 
Me notifier par email des nouvelles réponses
 
 
Rester connecté
Désolé, la recherche par région et département est réservée aux inscrits.
Le site est 100% gratuit et garanti
sans spam ! Pourquoi hésiter ? ;)