INSCRIPTION
CONNEXION
Partenaires de salsa, rock, tango, danse sportive, danse de salon...
Vous aimez danser ?  Trouvez des partenaires près de chez vous !
61 ans, Finistère
Je suis complètement d'accord avec toi, welsh, il est des danseuses avec lesquelles je ne m'accorde pas, et parfois de supers danseuses, aux dires d'autres danseurs. Dois je, pour autant, obligatoirement les faire danser ?!! Moi, je dis non, pas plus qu'il n'est obligatoire à une danseuse d'accepter une invitation.
En tango argentin, il est d'usage d'inviter et d'accepter du regard, à distance (même s'il arrive que la grandeur de la salle l'empêche). Ça évite les refus trop directs. Pour autant, se déplacer, aller s'assoir ailleurs, entamer une conversation, et finir par inviter, ou se faire inviter, est une solution plus qu'acceptable, à mon avis, que ce soit de la part du danseur ou de la danseuse. Et dire que l'invitation ne doit venir que de l'homme relève, je pense, d'une intransigeance assez mal placée.
47 ans, Oise
Vous développez une thèse ? Lol
Si tu es un bon danseur tu "t'accordes" avec n'importe quelle danseuse. Tu guides donc tu t'adaptes. Le principe de la danse c'est de s'amuser. Donc s'il n'y a pas d'arrière pensée je ne comprends pas le refus d'un homme à une femme, et inversement. On peut s'amuser avec des passes simples. Maintenant la fatigue se comprend comme le fait de vouloir calmer la transpiration ;-)
Oui rien n'est obligatoire, on est dans l'esprit ou pas. Ceux/celles qui ne le sont pas, on les repère très rapidement...
61 ans, Finistère
Mais, être capable de s'accorder ne veut oas dire en avoir envie ...
J'ai toujours dit que c'est au meilleur de s'adapter, homme comme femme, mais ce n'est pas le sujet du départ.
39 ans, Haute-Garonne
Elsalsero, en théorie je dirais que tu as raison, mais en pratique il y a des fois où la connexion n'est simplement pas bonne. Le contre exemple c'est la partenaire avec qui on danses chaque semaine et avec qui on a presque une connexion télépathique. Cela dépend simplement des personnes.
Ancienne inscrite
Oui je m'assois et on vient m'inviter à danser, j'en remercie ces braves gentleman.
Les soirée ne se ressemblent jamais.
Je vais en soirée pour m'aerer car l'esprit
de danse est mort depuis longtemps.
Si je danse c'est pas mal, si je ne danse ps ce n'est ps la fin du monde.
Franchement les danseurs de votre état d'esprit je ne les calcule même ps.
Vous n'êtes absolument rien sans nous.
Vous étes juste à plaindre par votre réaction machiste qui me donne la nausée.
61 ans, Finistère
Ah, mais, Jazzy, il semble que l'intolérance soit de mise. Et ce sont des danseuses comme toi qui restent souvent sur les chaises. Prétendre que le cavalier n'est rien sans la danseuse, c'est certes une grande vérité (et l'inverse est aussi vrai). Sauf que, de plus en plus de femmes viennent danser sans partenaires, et de plus en plus de femmes restent assises sans trouver à danser. Sauf à oser inviter.
Il ne faut pas oublier que si les femmes parlent entre elles des bons ou mauvais danseurs, une femme qui a ce genre de raisonnement finit par être reconnue, et les hommes se le disent aussi. Et ça crée un grand vide autour d'elles ... pendant que d'autres ne font que virevolter dans les bras de ces cavaliers que tu malmènes allègrement ...
Je te souhaite donc également de longues soirées d'attente.
Ah, si je peux également me permettre, au point où j'en suis, une orthographe soignée est aussi agréable à lire.
Tant qu'à paraître hautaine, il serait bon de soigner certains point du personnage !
68 ans, Indre-et-Loire
Bonjour à tous,

Nous sommes au 3ème millénaire. Nous les Femmes, nous nous battons pour être l'égal de L'Homme, même emploi, même salaire OK.

Puisque nous voulons être légal de l'Homme, alors, agissons comme un Homme et allons inviter ces Messieurs. C'est ce que je fais et je reçois peu de refus.

Maintenant, quand vous avez un refus, ne le prenez pas pour vous directement en pensant que vous n'êtes pas assez bien pour ce Danseur. Blindées-vous, Mesdames et dîtes-vous dans votre tête il vous a dit non et bien tant pis pour lui, je ne suis pas une si mauvaise Danseuse que ça et il ne sait pas ce qu'il a raté.

Bon week-end à tous
61 ans, Gironde
Dans les soirées dansantes, il y a bcp de feeling! et les regards croisés sont parfois très évocateurs! on connait les danseuses et elle nous connaissent....perso , je n'ai JAMAIS hésité à amener vers la piste une danseuse même au pas hésitant. il suffit de lui poser les bonnes questions et de la mettre en confiance! cela valorise notre égo. il faut savoir rester modeste et se dire qu'avant d’être ce que l'on est, on fut nous aussi débutant!!! et aujourd'hui , les bonnes ou excellents danseuse acceptent de venir en piste avec moi . il n'y a pas très longtemps je n'osais pas leur demander vu comment elles dansaient!!!! complexe d'infériorité...!!! donc mesdames, ne pas se dire que c'est aux messieurs de faire le prem pas!!! allez y franco ! tant pis pour les refus ! pas de fixation ou autre complexe !
63 ans, Paris
Je prends la discussion en cours de route et constate que la thématique reste une constante...!!! N'est-ce pas surtout une question de personnalité ? On va vers les autres (ceux que l'on ne connait pas) facilement ou pas ? Homme ou femme d'ailleurs. Pour ma part, je commence juste à oser inviter...;)) mais ça reste difficile pour certaines danses (la kizomba par exemple que cependant j'adore ) et encore plus le cas dans un lieu que l'on ne fréquente pas souvent et dans lequel on n'est pas connu(e) même seulement de vue...;)
Ca sera le cas ce soir à Vitry...Aïe aïe aïe....;))
47 ans, Oise
Gil lou, je vous avais donc bien cerné... :-)
Donneur de leçon. Mais dans votre agressivité vis à vis de jazzy, malgré votre relecture avant de valider votre message, vous faites tout de même des fautes... Si si, relisez vous. Il s'avère que beaucoup de danseurs viennent avant tout pour performer afin d'être regarder ou admirer, donc sélectionnent leurs partenaires... Pourtant ces danseurs on ne les voit dans les concours... Ceci dit, je ne refuse aucune invitation, je ne sélectionne pas celles que je vais inviter. Je regarde la piste et invite celles qui semblent vouloir s'amuser. Et si je perçois une timidité chez une danseuse qui reste assise, alors je vais la chercher. Pour moi permettre à une personne de s'amuser est tout aussi important que de s'amuser.
Jazzy, ne soyez pas aussi remontée, vous pouvez aussi inviter; une rapide observation vous permettra d'éviter ces danseurs qui ne vous apporteront rien le temps d'une danse... C'est un problème de modestie et d'humilité qui se pose; Et on le voit à chaque soirée. On m'invite de très nombreuses fois, bonnes comme moins bonnes danseuses. C'est parce qu'il n'y a pas d'ambiguïté, elles savent que je suis la pour m'amuser, pas pour faire un show ou donner un cours. Après chacun fait comme bon lui semble, nous sommes dans un pays libre, et nul n'est indispensable quoi qu'en pensent certains...
61 ans, Finistère
Effectivement, ça m'arrive aussi, je le reconnais.
Donneur de leçons, pas plus que ça. Par contre, j'ai horreur de celles et ceux qui prennent les autres de haut, qu'il s'agisse d'un homme ou d'une femme.
Je vais aussi chercher celles qui, souvent, restent sur leurs chaises, souvent débutantes d'ailleurs, simplement pour qu'elles aussi profitent de la danse. Et mon but premier est qu'elles s'amusent, non me montrer aux autres.
Et ma plus grande performance est un sourire éclatant de ma danseuse, ou un "déjà" quand ça s'arrête.
47 ans, Oise
Alors nous somles d'accord. Je vous ai sans doute mal compris. Toutes mes excuses.
61 ans, Finistère
Acceptées avec grand plaisir, même si elles étaient inutiles.
49 ans, Paris
Jazzy a écrit :
Je vais en soirée pour m'aerer car l'esprit de danse est mort depuis longtemps.

Jazzy, avec votre mentalité et votre état d'esprit, vous faites clairement partie de celles qui ont tué l'esprit de danse. Vous êtes de celles qui, arrivées dans une piste, répandez tout de suite des très mauvaises vibrations, en fusillant tout le monde du regard, en bavassant méchamment sur le dos de chacun, et tuant par là ce que vous dites adorer ... Il y a des amours qui tuent, et c'est votre cas. Au lieu de vous aérer les idées, vous vous renfermez dans vos certitudes très victoriennes et has been. Signe que qqch ne tourne pas rond dans votre tête.

Jazzy a écrit :
Franchement les danseurs de votre état d'esprit je ne les calcule même ps. Vous n'êtes absolument rien sans nous. Vous étes juste à plaindre par votre réaction machiste qui me donne la nausée.

Jazzy, vous faites exactement l'inverse : vous vous plaignez à longueur de pages de ces mêmes danseurs que, soi-disant, vous ne calculez même pas. Soit vous mentez, soit vous vous mentez, soit vous ne savez plus du tout où vous en êtes car tout s'embrouille dans votre tête, revenant à un "moi seule j'ai raison, envers et contre tous ; et selon mon humeur du moment je battrai le chaud ou le froid".
Aucun danseur, mais aucune danseuse aussi, n'est absolument rien sans l'autre : on danse à deux. 2, vous comprenez ?? L'un(e) a besoin de l'autre. Ca vaut pour les 2 sexes !
Enfin, la réaction machiste ici, voir limite misogyne, est uniquement la vôtre ; ce que j'ai constaté en lisant vos autres commentaires ailleurs.
Vous êtes très utile comme étant le parfait contre-exemple. Surtout continuez comme ça, vous me faites bien rigoler !!
50 ans, Pyrénées-Atlantiques
Jazzy a écrit :

C'est la danseuse qui fait le danseur.
J'insiste à dire assumez vous, à croire sur vous êtes vraiment de vrais femmelettes.


Je comprends vraiment mieux l'expression "Don't feed the troll". Merci!
Peu importe ce qu'on va dire, ce sera mal interprété.

Je suis d'accord avec Welsh, dans certains cas, la connection ne se fait pas, peu importe le niveau, peu importe la bonne volonté de chacun. Ca ne passe pas.
Pas convaincu non plus par les cours particuliers, en sortant souvent on réussit très bien à guider n'importe quelle danseuse ou à suivre n'importe quel danseur. L'important c'est de ne pas toujours danser avec les mêmes partenaires.
Pensez à vous connecter si vous êtes inscrit.
La recherche par ville et distance est réservée aux inscrits
ayant activé leur compte.
 
Pas de connexion Internet

La connexion au serveur a échoué.
Veuillez vérifier votre connexion Internet puis réessayer.