INSCRIPTION
CONNEXION
Partenaires de salsa, rock, tango, danse sportive, danse de salon...
Vous aimez danser ?  Trouvez des partenaires près de chez vous !   100% GRATUIT
56 ans, Hauts-de-Seine
Et si on alternait les temps où les hommes invitent les femmes avec des temps (égaux ?) où ce sont les femmes qui invitent. Est-ce que cela détruirait l'esprit du tango ou au contraire, ce serait une bonne évolution ? Qu'en pensez-vous ?
51 ans, Bruxelles
Je pense qu'une évolution plus logique serait que les femmes prennent l'habitude d'inviter plus souvent. Pour moi, l'idée que ce sont les hommes qui sont supposés inviter date d'une autre époque.
51 ans, Paris
Je pense que tous les deux vous avez raison. Peut-être que le "quart d'heure américain" (que dans certaines milongas on appelle la "tanda rose";) est l'étape préalable pour habituer ces dames à surmonter leurs préjugés ("les femmes n'invitent pas, c'est aux hommes d'inviter !";) et les encourager à inviter plus tard des hommes même en dehors de ces tandas "spéciales femmes".

Ce serait la solution idéale au éternel problème du manque d'hommes dans beaucoup de soirées et dont beaucoup (mais pas tous) ne dansent qu'avec les dames qu'ils connaissent déjà. En général, les hommes ne refusons jamais une invitation (ça m'arrive d'être invité, je le considère très chic) ; donc les dames seraient gagnantes à tous les coups, et aucune dame ne gâcherait sa soirée à rester assise 3 heures en attendant une hypothétique invitation qui ne risque pas d'arriver de sitôt.

On est bien au 21e siècle et dans un des pays les plus tolérants quant aux moeurs, oui ou merdre ?
Pensez à vous connecter si vous êtes inscrit.
La recherche par ville et distance est réservée aux inscrits.
Le site est 100% gratuit et garanti
sans spam ! Pourquoi hésiter ? ;)
 
Pas de connexion Internet

La connexion au serveur a échoué.
Veuillez vérifier votre connexion Internet puis réessayer.