INSCRIPTION
CONNEXION
Partenaires de salsa, rock, tango, danse sportive, danse de salon...
Vous aimez danser ?  Trouvez des partenaires près de chez vous !
12 
que veux dire comprendre la musique ? que faire si je ne fais pas ou peu de figure ?
Comprendre la musique, c'est la sentir (rythmes, instruments, groove,...). Adepte de Bachata, salsa, et kizomba, ce travail m'a pris plus d'un an avant de le comprendre, c'est un feeling à acquérir que par la pratique en soirée. Une pratique régulière tellement il peut y avoir d'interprétation (que moi aussi j'en découvre malgré trois ans de pratique). Un cours ne t'apprendra jamais cela, c'est à toi de le découvrir en faisant appel à ton imagination, ta créativité et à ton ressenti à la musique.
Felipe069 à raison...pour comprendre la musique il faut déjà l'aimer et l'écouter beaucoup, puis danser danser danser.
Les danseurs avec qui je prend le moins de plaisir à danser ne sont pas les débutants mais ceux qui ont quelques mois de cours et qui enchainent les passes et les figures sans prendre le temps de profiter de la musique
Oui, c'est l'obstacle le plus difficile pour un danseur (moi aussi je suis passé par là, avec des refus que je ne pouvais pas éviter) mais au fur et à mesure que je pratiquais, mes mouvements s'amélioraient de jour et j'arrivais de plus en plus à me concentrer sur la musique.
Bonjour à tous et bonne année.
Je suis émerveillé de trouver un site internet qui donne d'aussi bons conseils !

Une seule chose m'a interpellé dans les conseils ci dessus au N° 6 :
En rock, vous pouvez commencer sur n'importe quel temps, mais chaque mouvement doit toujours être exécuté dans le temps imparti à celui-ci.

A ma connaissance, le rock, comme le Lindy qui lui a donné naissance, se danse à tiempo (sur le 1) et par la force des choses, sur le 3 :
En effet, le rock "6 temps" utilise une mesure et demi ! Ce qui donne : 1-2 3&4 1&2, ensuite : 3-4 1&2 3&4 .... Mais je ne l'ai pas encore vu danser sur le 2, (à contratiempo) sauf par erreur par des danseurs qui confondent le temps fort (le 1) avec le son fort dans la musique qui est souvent le 2 en musique swing et dérivés...

Cordialement
J'ajouterais, n'hésitez pas à regarder votre partenaire dans les yeux de temps en temps ... hier j'ai passé toute une danse avec un homme qui ne m'a pas lancé un seul regard, en plus il avait le visage fermé, je n'avais pas l'impression qu'il passait un bon moment, du coup moi non plus ... c'est vraiment dommage.
Pour être un bon danseur, toutes proportions gardées, il faut :
- Bien connaître son sujet ( les pas de danse ).
- Danser sur le tempo, pas forcément en accord avec la musicalté, on ne connaît pas tous les morceaux par coeur.
- Avoir un bon guidage
- Respecter le sens de circulation et les autres danseurs en piste.
- S'excuser en cas de " bousculade "
- Inviter et raccompagner sa partenaire dans les règles de la bienséance
- Proposer l'abrazo dans les règles de l'art ( avoir un bel abrazo avec les mains bien placés )
- Avoir une bel posture
- Garder son axe et son équilibre
- Maîtriser son tango ( on est pas dans une Pratica )
- Ne pas regarder sa cavalière dans les yeux ou lui sourire ( seulement durant la cortina )
- Ne pas parler en dansant
- Se mettre au niveau de sa cavalière ( commencer doucement si vous ne l'avez pas vu danser avant )
- Une tenue vestimentaire en accord avec sa danse
- Une bonne hygiéne de vie. ( ne pas mâcher de swingum, avoir une bonne haleine )
- Ne pas monopoliser la piste et une gavalière en particulier
- Si possible, inviter toutes les cavalières, sans exception
- Faire de Pauses

Et tout ce qui est dans le respect de l'autre.
C’est une erreur fondamentale que de danser en pensant technique. La danse se vit et se ressent. Ceci est particulièrement vrai au tango.
Cela dépend. Certains prennent un vrai plaisir à exécuter un mouvement parfait ou à pouvoir facilement passer une figure complexe. L'interprétation n'est pas forcément le plaisir de tous. Je pense aux danseurs de compétition qui sont clairement orientés technique et peu voire pas du tout interprétation.

Pour répondre à JCP je suis également en désaccord avec le conseil n°6. Ce n'est pas parce que le rock est accessible qu'il faut le danser n'importe comment. Il est parfois difficile quand on commence de démarrer sur le 1 mais le 2, 4 et 6 sont obligatoirement sur la caisse claire, c'est un fondamental.
Hisokae a écrit :
Cela dépend. Certains prennent un vrai plaisir à exécuter un mouvement parfait ou à pouvoir facilement passer une figure complexe. L'interprétation n'est pas forcément le plaisir de tous. Je pense aux danseurs de compétition qui sont clairement orientés technique et peu voire pas du tout interprétation.

Oui, si l’on considère la danse comme un sport... ;-)
Le paradoxe est que l’on peut être un excellent danseur de compétition à connaître d’innombrables figures souvent chorégraphiées par cœur avec sa partenaire habituelle et être beacoup moins performant quand il s’agira de trouver un langage commun avec sa cavalière et les autres couples qui partagent la piste de danse en milonga. Je parle bien entendu, de la seule danse que je pratique ; le tango. Les compétiteurs en tango sont quasiment tous parfait en technique. L’interprétation fera alors la différence.
Cependant, je pense comprendre que d’autres danses comme le rock & roll privilégient l’aspect sportif et technique pour le plaisir.
Ce n'est pas forcément de la considérer comme sport. C'est aussi parfaire son mouvement pour apprendre à connaitre son corps et dépasser ses limites. Mais je suis entièrement d'accord avec toi, un danseur de compétition ne fait pas forcément un bon danseur social.
Quand je parlais de compétitions je parlais essentiellement de danse sportive. Ces danses ne proposent pas d'interpréter par exemple les breaks ou les breaks musicaux.
Pour le coup le rock n'est pas un bon exemple. la position ouverte permet une grande liberté à la danseuse et son cavalier. Le rock inclut des mouvements de jive et de boogie permettant de jouer avec la musique. On parle d'une infinité de figure possible. A contrario de l'ensemble des danses de salon qui ont un nombre figé de figures.
Beaucoup de gens pense que le rock se danse uniquement sur des musiques des années 60-80 rockabilly. Effectivement dans ce cas, la musique est souvent composée de simples phrases musicales de 4 temps sans offrir de véritables variations. Mais il se danse également en variation swing sur des musiques justement très swing. Ca a une allure très lindy et la musique plus riche offre des phrases musicales de 8 temps avec notamment des cuivres très présents, tout ceci permettant une véritable interprétation. Désolé je digresse :)
Bonjour Hisokae.
Merci pour ces informations au sujet du rock qui semble te passionner.
Je ne suis pas certain, que la qualité d’un danseur se mesure à sa capacité à maîtriser un nombre considérable de figure.
Pour parler de ce que je connais, le tango n’est pas dans les figures.
Tu peux danser tout un tango sans faire une seule figure. C’est un exercice difficile mais “jouissif”.
Connaisseur !

Quant à Hisokae : mixez aussi du west coast swing ,si la musique s'y prête, et vous allez personnaliser votre "rock".
Bonnes danses à tous .
Oui une passion effectivement :)
Encore une fois je suis absolument d'accord, on peut très bien danser sans avoir un grand nombre de figures. Il faudrait que les débutants, voire d'autres ne se focalisent pas la-dessus, c'est une erreur.
Pour le WCS je trouve qu'il ne se marie pas bien avec le rock. La position, l'attitude sont différentes. Le pas marché en rock est très différent du pas WCS. En rock swing notre axe est légèrement penché en avant et les appuies descendent pour aller chercher l'énergie dans le sol dans une position dite du "baril". En WCS la position est très droite, on marche comme dans la rue. L'énergie est plus basée sur le stretch.
Bonjour à tous
Pour terminer avec ma réflexion sur l'utilisation des temps pour danser, peut-être avais-je mal compris la pensée de l'article 6. Nous partageons sans doute la même idée. Peu importe le moment ou l'on commence à danser, si les pieds se posent bien aux temps habituels de la danse en question...
Ce que je répète à longueur de cours : ne me parlez pas de "démarrage". Si vous connaissez bien votre danse, vous pouvez commencer à danser n'importe quand.
Pour exemple assez probant, le cha cha cha peut être commencé de 10 façons différentes ! Et toujours en dansant le chassé sur 4&1 bien sûr.
12 
Pensez à vous connecter si vous êtes inscrit.
La recherche par ville et distance est réservée aux inscrits
ayant activé leur compte.