INSCRIPTION
CONNEXION
Derniers connectés :  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  
Partenaires de salsa, rock, tango, danse sportive, danse de salon...
Vous aimez danser ?  Trouvez des partenaires près de chez vous !   100% GRATUIT
41 ans, Hauts-de-Seine
J'ai enfin repris la danse de salon comme je le projetais. J'en reviens au même premier constat, à savoir qu'à chaque fois que je reprends, l'enseignement est complètement différent...ce qui s'avère déstabilisant. Problème que je n'ai pas rencontré de manière aussi flagrante lorsque j'ai repris d'autres danses comme la salsa cubaine, la salsa portoricaine, le rock etc.... J'estime donc que c'est propre à la danse de salon. Comment cela s'explique-t-il? A-t-on à faire à des courants différents selon les professeurs? Pourtant, cela ne devrait pas en principe, non?

Puis, second constat, comme il y a plusieurs danses, on progresse globalement moins vite que pour d'autres danses. J'ai l'impression que c'est normal aussi. Mais c'est quelque part démotivant par moment car on est moins opérationnel rapidement sur une piste de danse.

Enfin, dernier constat, ou plutôt question, j'ai l'impression que plus que dans n'importe quelle autre danse avoir sa/son partenaire attitré(e) est encore plus important pour progresser, non?

Je serais ravi d'échanger avec d'autre personne sur la question.
Ancienne inscrite
Tout à fait d'accord. En danses de salon il est préférable d'avoir son partenaire et prendre des cours ensemble pour pratiquer. Sinon on ne progresse pas. C'est vrai surtout pour les danseuses.
Je n'ai plus de partenaire donc je stagne car je ne peux jamais m'entraîner sur ce que j'ai appris.
Le problème se pose un peu moins en rock ou en salsa, bachata ou WCS. Mais là aussi, si on a fait les cours à 2 c'est plus plaisant de mettre en pratique des enchaînements sympas.
35 ans, Haute-Garonne
Pour la danse de salon il existe autant de style d'enseignement que d'enseignant (de mon point de vue). En général dans les cours de danse de salon on apprend des enchainements, des figures, etc... mais on n'apprend pas à les guider (c'est plus une chorégraphie que véritablement de la danse). C'est pour cette raison que le/la partenaire est important.
Cela explique aussi pourquoi on n'a pas ce problème pour les danses comme la salsa porto/cubaine, rock, ...
Je n'est pas de partenaire attitré et je ne suis pas à la traine par rapport aux autres pratiquants, au contraire... Le truc c'est de pratiquer un maximum, pour ça il y a les soirées dansantes ;) . Bien sur avoir une partenaire aide beaucoup quand même, c'est plus "confortable", on est pas obliger d'inviter d'autres partenaires. Le piège c'est qu'elle s’habitue à notre guidage correcte ou pas et alors on ne progresse plus parce qu’on a pris de mauvaises habitudes.
Non inscrit(e)
Bonjour
Les bases pures ne varient pas,elles sont d'origine Anglaise, plus particulièrement pour les standard.
Après,il y a la qualité des enseignants dont certains autoproclamés.
Chaque professeur accorde une priorité soit au cadre,soit à la pose de pieds,soit à l’interprétation musicale.
Des cours sans entrainement immédiat sont peine perdue,d’où la nécessité d'avoir un partenaire stable.
La danse est aussi victime des modes successives pas toujours heureuses.
Il faut des années pour bien assimiler les sensations et la progression est plus rapide avec le temps et la passion.
Pour finir,il y a un travail personnel d'observation et de compréhension de ses mouvements et de son équilibre. Ne jamais abandonner sauf obligation car la danse est une fabuleuse thérapie.
Pensez à vous connecter si vous êtes inscrit.
La recherche par ville et distance est réservée aux inscrits.
Le site est 100% gratuit et garanti
sans spam ! Pourquoi hésiter ? ;)
 
Pas de connexion Internet

La connexion au serveur a échoué.
Veuillez vérifier votre connexion Internet puis réessayer.