INSCRIPTION CONNEXION
Partenaires de salsa, rock, tango, danse sportive, danse de salon...
ICI C'EST 100% GRATUITVous aimez danser ? Trouvez des partenaires près de chez vous !
Tango
Photo de M

121/124
Au début j'avais un peu de mal à comprendre en kiz de voir des couples rester ensemble plusieurs danses (parfois toute une soirée) alors que ça change en général à chaque danse en salsa/bachata.
Mais au fur et à mesure que je progresse je constate qu'il faut souvent un temps "d'accordage" en kiz. Aussi beaucoup confirment que certaines personnes qui dansent trés bien avec d'autres ne vont pas bien danser ensemble. Du coup c'est vrai que quand on a une personne avec un trés bon feeling on veut le faire durer.
Le défaut effectivement c'est pour les débutants, on se retrouve facilement en marge à attendre s'il n'y a pas un surplus de danseuses (et encore que certaines vont refuser pour danser avec le suivant qui invite)
Moi je me suis accroché, et profitait de ces moments pour danser seuls en travaillant ma position, la longueur des pas, etc... D'autant que des danseuses voient qu'on veut progresser et vont faire un effort. Mais je vois des débutants qui se lassent de cette situation et abandonnent c'est bien dommage (et après les danseuses se plaignent quand il n'y a pas assez de cavaliers en kiz)
Sinon oui je fais aussi salsa porto et cubaine mais encore maintenant (2eme année en cubaine) j'ai l'impression de "faire des passes" alors qu'en kiz j'ai l'impression de danser, d'improviser avec la zic. On peut faire toute une danse avec des pas de bases et partager un grand plaisir (on le voit justement que la cavalière reste pour la danse suivante). En salsa si je fais 3 fois un pas de base pour être à l'aise avant de lancer une passe je vois que la cavalière se demande ce que je fous et s'impatiente !!
Photo de M

122/124
Pour moi, une chose est sûre et certaine : ça ne me donne absolument pas envie de progresser dans une danse (la kizomba) ou l'attitude est absolument mauvaise (évoquer tous les détails de mauvaise attitude seraient beaucoup trop long).
Rien que le fait de voir tous ces cavaliers et ces cavalières qui dansent pendant des heures c'est quelque chose qui m' horripile déjà, sans parler de toutes ces stratégies d'évitement pour ne pas danser délibérément.
Et pour la salsa, je me cacherai pas également qu'il faut savoir se lâcher pour la danser mais l'attitude est quand même nettement différente, en tout cas je sens beaucoup plus ce sentiment de partage.
Photo de M

123/124
En soirée maintenant j'arrive à le comprendre
Par contre lors d'un atelier de pratique, et qui a pour but quand même ... de pratiquer, s'entrainer, se donner des conseils quand je vois des "confirmés" se faire 4 danses (voir plus) ensembles alors que des débutants attendent là c'est pas cool du tout.
Et quand enfin on a une cavalière , moi je préfère qu'elle me corrige tout ce qui va pas plutôt que d'avoir l'air lassée et t'attendre poliment la fin du morceaux
Photo de M

124/124
Je suis un peu d'accord avec vous mais même pour les soirées je ne le tolère pas non plus tout simplement parce que même pour les soirées bachata ou salsa ce n'est pas aussi prononcé, voir même inexistant.
Une chose est sûre les soirées kizomba je n'apprécie plus même si de temps en temps j'y vais pour voir uniquement des amis avec qui je peux danser jusqu'à minuit.