INSCRIPTION
CONNEXION
Partenaires de salsa, rock, tango, danse sportive, danse de salon...
Vous aimez danser ?  Trouvez des partenaires près de chez vous !   100% GRATUIT
123 
Ancienne inscrite
Oui et je pense que pour ceux qui veulent évoluer plus vite avec leur cavalier ou cavalière peuvent s entraîner à côté des cours voire opter pour les cours particuliers
Non inscrit(e)
Bon, je crois que à priori aucune des deux options est meilleure que l'autre. Cela dépend surtout de ce qu'on attend du cours de danse. Normalement quand on commence un cours de danse adultes, c'est pour d'autres raisons que exclusivement bien apprendre la danse. Si on s'inscrit en couple, c'est souvent pour réaliser une activité avec notre partenaire. Si on s'inscrit seul c'est souvent pour rencontrer d'autres gens avec qui partager une activité. Je suis très d'accord qu'il s'agit quand même d'un critère très important à tenir en compte et qu'il faut toujours vérifier avant de s'inscrire. Avec mon copain nous avions envie d'apprendre une danse ensemble, pour danser entre nous. Nous avons testé un cours de danse près de chez nous. Lors de la première séance on a découvert qu'on était 2 tiers de femmes face à 1 tiers d'hommes: donc on tournait tous les deux minutes pour que aucune femme se retrouve à danser trop longtemps seule. Moi, qui étais allée pour apprendre une danse avec mon partenaire me suis retrouvé à danser un total de 4 minutes avec lui, 2 tiers du temps avec d'autres et 1 tiers du temps seule (car il fallait partager le petit nombre d'hommes entre le grand nombre de femmes). Conclusion: cela ne nous convenait pas et nous n'y sommes plus retournés. Peu m'importe que tourner soit mieux pour bien apprendre une danse, quand on paye pour une activité on a envie qu'elle satisfasse nos attentes. Je crois que le mieux c'est que différents types de cours soient proposés pour les différents types d'attentes des différents publics.
36 ans, Haute-Savoie
Même s'il y a parité hommes/femmes dans le cours la plupart des professeurs font tourner les partenaires car c'est comme cela que l'on apprend a guider pour l'homme et à suivre pour la femme ce qui est le principal dans des danses sociales.
Si vous ne voulez danser qu'avec votre partenaire il vaut mieux prendre des cours privés.
Non inscrit(e)
C'est marrant que personne ne comprenne ce qu'on veut : on ne veut pas apprendre à danser avec tout le monde, on veut apprendre à danser avec notre partenaire de vie, partager un moment avec lui tout en étant intégré dans un groupe pour éventuellement rencontrer d'autres personnes en couple.
En Province, ce concept existe et les partenaires ne sont pas obligés de passer pour des cours privés pour danser ensemble... C'est triste qu'à Paris on ne propose même pas la formule.

J'ai déjà vu une femme pleurer suite à un cours où les participants devaient tourner parce qu'elle ne devait pas s'attendre à danser avec n'importe qui.
36 ans, Haute-Savoie
Je comprends ce que vous voulez Hèlene, je ne m'inscris pas dans des cours de Kizomba par exemple car je ne me vois pas danser cette danse avec des inconnus.
Il faut chercher des écoles qui n'acceptent que des couples alors...mais c'est plus difficile car il y a bcp de personnes seules qui veulent s'inscrire aussi...et du point de vue de l'apprentissage c'est essentiel de danser avec différents partenaires, si vous ne savez danser qu'avec votre mari et vice versa vous ne savez pas vraiment danser.
56 ans, Paris
Je comprends les couples qui veulent se faire plaisir ensemble, changer sans arrêt de partenaires, passer d'une partenaire d'1 m70aà une partenaire d'1m50 lorsque vous faites 1m88, ça n'a rien d'évident !!
Lorsque vous commencez à peine à maîtriser une figure et hop changement de partenaires, vous vous retrouvez au mètre 50, pour un peu qu'elle ne maitrise pas la figure, ça devient problématique !!
56 ans, Paris
Au final pour les célibataires, l'idéal serait d'avoir une partenaire à l'extérieur des cours, de façon à progresser à deux, il vaut mieux danser correctement avec une que mal avec plusieurs, lorsque que l'accord , les bases acquises, passer en cours particuliers !
C'est un peu comme un prof qui vous fait marcher 50 minutes seul en rang de 3 devant un miroir, et le prof qui vous fait travailler le guidage durant 1h15 !
Lequel sera le plus intéressant ?
49 ans, Nord
Je suis étonnée que les profs obligent les couples à tourner , en tout cas ce n'est pas le cas dans le nord où çà tourne pas du tout (du moins aux cours où je suis allée) soit on a un partenaire et on danse soit on reste sur le carreau ...et ce sont plutôt les cavalières sans cavalier qui pleurent ...
57 ans, Bouches-du-Rhône
Bonjour à toutes et tous j' habite la région paca je danse la salsa cubaine la bachata la kiz dans ma région et je prends des cours inter et avancés. Vos messages me choquent. Pour moi danser c'est d'abord sublimer sa partenaire et partager un moment particulier et éphémère avec une partenaire qu'elle soit la partenaire attitrée (bien que cette notion me dérange) ou tout simplement une danseuse inconnue avec qui on peux se retrouver en osmose au bout de la première phrase musicale. Qui es tu pour dire ne pas vouloir tourner en cours pour ne pas te retrouver avec n'importe qui ou bien ne pas vouloir tourner rapport de taille ou bien pas de kiz parce que trop collé ! poser vous plutôt la question si le ping pong ne vous iraient pas mieux histoire d'avoir une table qui sépare deux mondes ! allez ! sans rancune ! Patrick
Ancien inscrit
calendula a écrit :
Je suis étonnée que les profs obligent les couples à tourner , en tout cas ce n'est pas le cas dans le nord où çà tourne pas du tout (du moins aux cours où je suis allée) soit on a un partenaire et on danse soit on reste sur le carreau ...et ce sont plutôt les cavalières sans cavalier qui pleurent ...


C'est qui est surprenant avec votre commentaire et d'autres, comme ce que m'explique certains profs ou responsable d'écoles, c'est que bon nombre de personnes (bien trop) considèrent le cours comme le but à atteindre, s'inscrire pour Le COURS, et rien après.

Alors qu'en réalité un cours ce n'est pas de la danse mais l'apprentissage à la danse, pour ensuite danser en soirée dansante, auxquels bon nombre ne vont jamais.

Dans une moindre mesure, c'est comme ne vouloir danser qu'avec une personne (son conjoint par exemple),ça signifie surtout avoir des automatismes entre eux que de savoir réellement danser.
56 ans, Paris
En cours je tourne, j'ai vu des couples en milonga qui dansent très bien, peut on dire que du fait qu'ils dansent en couple, qu'ils ne savent pas danser, un peu léger comme raisonnement !
Non inscrit(e)
Ils ne dansent peut être pas qu'entre eux, je parlais de couples qui ne dansent qu'entre eux sans jamais vouloir danser avec les autres.
49 ans, Nord
Je suis d'accord avec vous Deco le cours n'est pas un but à atteindre ,c'est juste fait pour apprendre et donc le principe est de tourner...je déplorai justement que dans le nord ( aux cours où je suis allée) les profs ne fassent pas du tout tourner.Pour les couples qui ne tournent jamais en soirée ,peut-etre sont ils tout simplement possessifs et ne veulent pas preter leur conjoint (lol )et savoir réellement bien danser (avec tout le monde) est le dernier de leur souci.
51 ans, Pyrénées-Orientales
bonjour, je prends en cours cette discussion; J'ai commencé à danser depuis peu, je me suis inscrit en solo, dans les cours où je vais il arrive qu'il y ai plus de danseuses que de danseurs mais aussi régulièrement l'inverse. J'ai donc vu les deux cotés. Je pense que tourner est une bonne solution pour apprendre la danse et l'esprit de la danse. Lors des cours, la première partie est consacré à l'apprentissage (là on tourne), la seconde la restitution et la danse libre (possibilité de rester avec sa ou son partenaire), je trouve que c'est une bonne solution. En soirée pour moi le plaisir est de danser, si l'on est en couple , danser avec sa partenaire est un plaisir, et danser avec d'autres partenaires un autre plaisir. La danse est selon moi un instant de plaisirs à partager comme on le souhaite, des soirées de convivialités et d'échanges . Découvrant le milieu de la danse, je le vois ainsi, quand aux danses plus sensuelles ou collés, il ne faut pas oublier que la danse est une représentation (on joue un rôle comme au théâtre), sauf affinités particulières, on peut faire une danse sensuelle dans le respect du partenaire sans dépasser les limites (propres à chacun et chacune) de l'intimité.
37 ans, Gironde
L' ambiance aussi peut jouer car, si on n' a pas les nerfs solides on peut être facilement dégoûté du comportement de certaines personnes.
123 
Pensez à vous connecter si vous êtes inscrit.
La recherche par ville et distance est réservée aux inscrits.
Le site est 100% gratuit et garanti
sans spam ! Pourquoi hésiter ? ;)
 
Pas de connexion Internet

La connexion au serveur a échoué.
Veuillez vérifier votre connexion Internet puis réessayer.