INSCRIPTION
CONNEXION
Partenaires de salsa, rock, tango, danse sportive, danse de salon...
ICI C'EST 100% GRATUIT   Vous aimez danser ?  Trouvez des partenaires près de chez vous !
Tango
12 
Non inscrit(e)
la danse est un art à part entière c'est aussi un combat un sport artistique pour le corps car des heures et des heures de répétitions pour avoir la bonne tenue, des tortures pour le corps , les pieds, de la concentration; mais du bonheur quand nous arrivons au résultat escompté elle permet de s'évader, de faire le vide avec le monde extérieur, elle permet l'échange, d'apprendre le respect des autres et de vivre notre passion au quotidien !! celà fait 25 ans que je danse de la country ( après avoir fais du classique ) et là aussi même si les gens gens penses que le country n'ai pas de la danse , c'est comme pour le classique,le jazz, le rock toutes danses confondues, nous demandons beaucoup aux élèves car les pas sont assez difficiles aussi et les chorées sont toujours différentes sur les musiques !! J'ai 60 ans et je continuerai de danser tant que mon corps et mon esprit me le permettront même après avoir été opéré il y a un an de la moelle épinière c'est ma VIE ma PASSION ma JOIE DE VIVRE et D EXISTER et je tiens à le transmettre aux autres !!! mais je danse aussi du rock, rockabilly merci de votre vidéo que je partage bien sur
65 ans, Bas-Rhin
Qu'importe ce que l'on danse si on aime danser ce que l'on danse...

https://www.youtube.com/watch?v=NW8qUKxQiQU
62 ans, Calvados
Bonsoir à tous ; il est 1heure 33 en france ,
j ai commencé la danse à 40 ans , aprés un divorce difficile , salsa rock et danse de salon 1an !ensuite j ai pratrique que les latino , le rock à suivit 4et 6 temps , aujourd hui le west depuis deux ans ! mes parents ont tjrs dansé , mes oncles et tantes aussi ! alors naturellement j ai trouvé du plaisir à partager des moments de vie et de sourires ! j aime donner monsavoir , et j aime rire quand la danse l autorise ! pour moi la danse est un prolongement de la complicité dans le couple , l harmonie ,la complicité , car seuls au monde sur la piste , le rêve est partagé à deux !
j aimerai trouvé l âme soeur aussi dans cette passion , quelque soit la région , simplement vivre et etre heureux à deux !
65 ans, Bas-Rhin
Oui pascal14000 et pas seulement dans le couple.
Une soirée dansante avec les gens que l'on apprécie, famille, amis , dans la convivialité et le partage..
Après les périodes de guerre, comme après des ruptures par exemple, on remarque que les personnes ont besoin de cette soupape pour reprendre goût à la vie et recréer des liens. Après les ruptures ou d'autres problèmes individuels, elles aident à retrouver l'estime de nous-mêmes.
Beaucoup sont utiliser comme thérapies aussi, comme le tango contre l'Alzeimer en Argentine par exemple, pour aider à l'équilibre, la mémorisation (beaucoup d'articles à ce sujet).
Elles sortent les personnes de leur isolement et sont mieux que de rester se faire lobotomiser par la télévision.
J'en passe et j'en oublie...
Alors peu importe ce que l'on danse, chacun y trouve un enrichissement ou un épanouissement.
Quelques soient les soirées dansantes, le style ou l'âge, l'important est que cela apporte du bonheur, de voir les gens sourire, être content de se retrouver.
Elles ont toujours exister depuis l'origine des peuples non ?
62 ans, Calvados
tout est dit Savernoise , le principal est d avoir passé du bon temps et s être exprimé de cette façon ! Avec ses amis , lors de soirées en famille , c est vrai que j aime rendre le sourire aux personnes qui sont venues sans !
65 ans, Bas-Rhin
Oui les chorégraphies, mais danser juste ce que l'on ressent est parfois très important.
Mais c'est aussi selon les peuples et les ethnies. Pour ma part, j'ai toujours adoré la soul, surtout la old soul... et des tas d'autres musiques. Peu importe l'origine, l'important est de le vivre.
Ancien inscrit
Bonjour

Jamais dansé de toute ma vie, sauf le slow ( si l'on peut appeler cela une danse ).

Par défi envers moi même, je me suis mis au tango argentin pour voir si j'étais capable de mettre un pied devant l'autre.

Objectif réussi, si je ne danse pas ( apprendre surtout, en cours ) je ne suis pas bien, les Milongas, très peu pour moi car debutant je suis et mon tango n'est pas au top de ce que les femmes ( bonnes danseuses ) attendent, alors une Tandas aves une dizaine de danseuses me suffit pour " pratiquer " un minimum.

Ma démarche est plus dans le plaisir d'apprendre, le chemin est long, serai - je un bon danseur avant de rejoindre les anges ?.

Belle journée
65 ans, Bas-Rhin
Hé bien, en ce qui me concerne, j'invite des débutants qui n'osent pas danser et je trouve que c'est une excellente chose et c'est cela avoir l'esprit tango. Tout le monde a commencé un jour et je trouve que parfois il y a des débutants plus appliqués et meilleurs danseurs que d'anciens danseurs.

La meilleure façon de danser est d'aller aux milongas. Sans pratique régulière, les cours ne servent pas à grand chose.

Bon courage.

Bonne soirée.
Ancienne inscrite
Pourquoi je danse ? La danse me fait vibrer et me transporte. Je sens une belle énergie me traversée de la tête aux pieds :). La danse c'est la joie, l'harmonie.. Un pur plaisir.
Vive la danse :)
65 ans, Bas-Rhin
Oui, elle nous reconnecte au masculin sacré et féminin sacré...
Ancien inscrit
Bonsoir

J'ai fait du chemin en 2 mois, débutant toujours je suis avec 7 mois de tango. Vendredi soir, milonga, j'ai dansé en abrazo contact avec toutes mes cavalières, beaucoup m'ont dit que c'était très agréable de danser avec moi, mon guidage n'est que dans la douceur.

Maintenant je sais pourquoi je danse pour prendre du plaisir sur la piste, mais surtout pour en donner, surtout aux cavalières " laissé pour compte ", celle qui attendent longuement qu'on les invite, il y a de vraies " pépites " parmi ces danseuses.

Belle soirée
65 ans, Bas-Rhin
Bonjour,

Ahhhhhhhh, l'abrazo.
J'ai eu un cours complet sur l'abrazo (1h 1/2) lors d'un stage (John Zabala et Sylvia Gerbi) après un an et demi de tango ! Et là, j'ai compris ce qui clochait avec beaucoup de partenaires lorsque je dansais. Effectivement beaucoup n'ont pas eu ce cours et c'est la catastrophe. John nous a expliqué que milonguero ne se pratique plus car cela casse le dos de la femme...

J'ai aussi acheté 3 livres techniques sur le tango (http://www.abrazosbooks.com/fr/) pour compléter.
Mais il a été évident que ce cours est le premier qui doit être donné à tous les danseurs !

Tout comme les tangueras, il y a des danseurs extrêmement motivés qui nous font progresser, même débutant. Il y en a qui ont plusieurs années de tango et n'évoluent jamais.

Les argentins trouvent souvent que l'on danse mal d'ailleurs parce que nous nous limitons à la danse du salon et oublions la dimension historique et sociale. Et puis, nous avons souvent beaucoup de mal avec la musicalité et le ressenti de la musique car nous ne parlons pas espagnol et ne comprenons pas le sens des chansons.

D'ailleurs, lorsque les rares occasions de danser avec des argentins, ou d'autres excellents danseurs ou professeurs d'autres nationalités nous ai donné, on sent bien une vigueur différente.

Parfois dans les milongas, au bout d'un moment, c'est soporifique. Il manque une énergie, quelque chose. Cela dépend des animateurs aussi bien sûr, mais justement...

Je découvre d'autres musiques tout le temps. Je crois que j'ai découvert le lunfardo avec Daniel Melingo et Juan Carlos Caceres. Puis des chanteuses comme Adriana Varela, puis plein d'autres et plein de groupes.

Avant-hier, ce groupe
https://loshermanossabiola.bandcamp.com/

Bonne journée
Ancienne inscrite
Bonjour
Je danse car sans la danse je n'ai plus de moteur (à part mes enfants évidemment! ). J'aime danser pour le plaisir pas pour les compétitions.
Quand dans certaines danses je ferme les yeux je me sens transporter loin. J'aime voyager aux travers de la musique et de la danse.
Danser c'est mon équilibre.
38 ans, Rhône
Il y avait un festival de salsa à Fort-de-France, et j'ai vu les danseurs à la télé. J'ai été hypnotisé, happé par ce que je venais de voir. Tout de suite, c'était une évidence pour moi que j'étais salsero :)
54 ans, Bruxelles
La danse en couple c'est assez complet et je le conseillerais a beaucoup de gens.
sociabilisation, developpement de l'expression corporelle, travail sur la coordination, relachement de la pression et du stress de la journee (beaucoup de gens surtout les femmes m'ont dit que ca leur faisait un bien fou), etc
par contre beaucoup de profs de salsa sont des nullos et c'est tres (trop) commercial en europe. il y a trop de snobisme dans la salsa aussi a certains endroits (les gens tirent la tronche mais veulent montrer qu'ils dansent mieux que le voisin), c'est fait pour s'amuser pas pour se la peter.
65 ans, Bas-Rhin
Je suis d'accord avec toi salsadanseur. Pour danser une musique, il faut le faire avec son âme... D'ailleurs, je ne danse pas la salsa, mais si je la dansais, ce serait la cubaine parce que je sais d'où viennent les mouvements, ce qu'ils représentent pour le peuple cubain, leur histoire... Comme pour le tango...
81 ans, Yvelines
Quand je danse, je suis au "15ème ciel" !!!!
Ancien inscrit
Bonjour

Je danse pour occuper mon temps " tuer le temps ", belle manière de le tuer ce temps qui passe et puis toujours accompagné, on est pour le tuer, et toujours en bonne compagnie, et oui les cavalières sont toujours à la hauteur de mon tango.

Jamais dansé de toute ma vie avant le tango, je ne savais pas que l'on pouvait occupé son temps de cette manière, très agréable, avec le recul, j'aurai aimé être prof de tango argentin, pour moi la danse la plus cérébrale, bien que je ne connaîsse pas les autres, mais plus difficile que cela, je ne pense pas que cela existe.

Avec cet apprentissage difficile, mon temps est occupé pour un bon moment.
64 ans, Finistère
Pourquoi je danse ...
J'ai passé 20 ans à avoir envie de danser avec ma compagne avec laquelle je n'arrivais pas à m'accorder ... et puis un jour, changement de vie, total.
Alors, je me suis lancé, dans le rock et le tango argentin. Et puis, après quelques cours, je me suis rendu compte que je dansais le rock avec des pas du tango ... et pas le contraire ... J'ai arrêté le rock !! Et maintenant, je mets les pas du tango sur la plupart des musiques qui me plaisent ...

Pour moi, le tango est tout sauf mélancolique. Intense, sensuel, mais pas mélancolique.
Un partage, des moments de connexion parfois inoubliables ... des tangos où il faut parfois s'arracher des bras de l'autre alors qu'on n'a qu'une envie, c'est d'y rester ... ou de la garder ...

Rien à part la danse ne m'avait donné ça, cette sensation d'être vivant.
Maintenant, dès que j'entends certaines musiques, mes pieds se mettent à bouger, et parfois dans des lieux bien surprenants : sur la plage, sur un parking, entre les rayons d'un supermarché, dans un concert où presque tout le monde était assis. Et avec de moins en moins de timidité ... voire avec quelque peu d’exhibitionnisme ... et toujours du plaisir.

Par contre, j'ai du mal à comprendre ceux pour qui la technique passe avant le plaisir et qui n'admettent pas toujours que ne pas danser parfaitement peut malgré tout apporter énormément de plaisir dès lors que ce moment est partagé, qu'un guidage imparfait peut suffire à une danseuse pour apprécier le moment.
65 ans, Bas-Rhin
Oh comme je comprends ces messages Apprentidanseur et Gil lou !! Cette sensibilité et cette réceptivité sont de grandes qualités en tango !!!
12 
Pensez à vous connecter si vous êtes inscrit.
Inscription requise (mais ici, c'est vraiment gratuit !)

Pour rechercher et contacter des partenaires de danse, vous devez vous inscrire ou vous connecter.

Notre site est 100% gratuit (même la messagerie) et sans spam (nous n'utilisons pas vos données ni ne les vendons).
 
Pas de connexion Internet

La connexion au serveur a échoué.
Veuillez vérifier votre connexion Internet puis réessayer.