Connexion Inscription
Partenaires de salsa, rock, tango, danse sportive, danse de salon...
Vous aimez danser ?  Trouvez des partenaires près de chez vous !
Des témoignages sur ce forum dénoncent le manque de partenaires disponibles pour les personnes qui ne sont pas accompagnées dans les soirées dansantes telles que les milongas. Les cours de Tango Argentin sont souvent organisés en donnant la priorité aux couples déjà formés (sinon il y a une liste d’attente), les milongas attirent des gens qui ne dansent qu’avec leur partenaire. Les personnes non accompagnées abandonnent et le Tango Argentin n’est réservé qu’à des couples. Il n’y aurait donc plus cet aspect de séduction d’une personne qu’on découvre, comme on peut l’entendre dans les paroles des Tangos. A Buenos Aires certaines milongas sont connues comme le repère des célibataires, El Beso par exemple. Quand on regarde la composition des milongas on voit bien que la population jeune est absente, la population des milongas en France est vieillissante, alors que dans les pratiques de Buenos Aires il y a beaucoup de danseurs qui ont moins de 40 ans. Comment changer cette situation en France ?
Pourquoi les jeunes se tournent vers des danses comme la kizomba, la bachata ou la salsa plutôt que vers le Tango?? tout d'abord le tango ce n'est pas très acceuillant comme milieu,plutôt éllitiste c'est une danse assez difficile aussi...mais surtout la musique n'est pas très "jeune", pas commerciale.

Les autres danses sont beaucoup plus simples aussi, quelques cours et on peut commencer à s'amuser en soirée...le Tango pour moi nécessite beaucoup plus d'invesstissement personnel.
Estrellita a écrit :
tout d'abord le tango ce n'est pas très acceuillant comme milieu,plutôt éllitiste c'est une danse assez difficile aussi...


Je pense que le milieu n’est pas élitiste mais il n’est plus ouvert aux gens qui viennent seuls dans les milongas, le tango argentin est relayé à une activité détachée de la séduction, du cœur, de la passion et ça ne devrait pas être le cas.

Estrellita a écrit :
mais surtout la musique n'est pas très "jeune", pas commerciale.


Je trouve que l’electrotango est assez moderne. Il y a peut-être des jeunes qui ne veulent justement pas être dans un cadre commercial et plus être dans une forme d’introspection émotionnelle et de communication corporelle.

Estrellita a écrit :

Les autres danses sont beaucoup plus simples aussi, quelques cours et on peut commencer à s'amuser en soirée...le Tango pour moi nécessite beaucoup plus d'invesstissement personnel.


Il est tout à fait possible de danser un tango argentin modeste et de qualité sans pour autant s’investir pendant des années. C’est sûr qu’il ne faut pas être peureux pour danser le tango, le guidage est important et l'équilibre aussi.
Le monde de la Salsa/kiz/Bachata se fait énormément dans les bars ou se trouvent les jeunes voilà le secret ... il faudrait de grande salle avec plein de cours et plein de soirée diverses et varié pour que les gens essayent d'autres danses ... Pour moi un des meilleurs concept se trouve à Paris 13 ==> Intensive Dance : 7€ le cours et 9€ avec la soirée (2 salles une de 150 m2 et une autre de 450 m2, une danse différente par soir , on a commencé à 10 couple y 'a 10 ans maintenant on dépasse les 150, déjà plus de place ... le rêve ... un vrai plaisir d'y aller 1 fois dans l'année ou plus )
Donc le problème c'est l'argent il faut grand il faut fun il faut central ... et plus de place donne plus de partenaire ... sans parler qu'il faudrait apprendre la danse à partir de la 6ième mais cela est un autre débat ?
C'est le problème du tango, vivre en autarcie dans des lieux parfois austères,pas assez d'ouverture sur le monde extérieur sauf dans les grandes villes et des pedagogies souvent empiriques ; marcher en rond pendant des heures ; trop de musiques datant des siècles derniers et jamais de contemporain. ..
Dans les bars salsa et rock sont plus accessibles aux jeunes, mais demeure le problème de la place qui ne permet pas
toujours de rentabiliser les cours.
Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire! :)
Déjà pour revenir au post initial. Le tango n'est pas réservé aux personnes âgés. Et il faut relativiser qui est jeune ou vieux. Mais dans mon expérience j'ai rencontré des personnes de 14ans, 18ans, 20ans, etc... tous les âges sont dans le tango. Juste la pyramide des âges changent.
Effectivement, le tango demande plus d'investissement financier et aussi demande à s'y mettre tôt pour apprendre et quand tu seras vieux, tu danseras merveilleusement bien. Ceux qui restent sont ceux qui dansent depuis plus de 10ans ou 20ans.
Mais de même que la salsa, il y a des personnes qui ont commencé il y a 10ans ou 20ans et se retrouve dans la catégorie des "vieux" maintenant.
Un cours de tango respectable vaut 2/3 fois plus cher qu'un cours de salsa.
Une autre différence est l'énergie. En avancant en âge, ton énergie s'intériorise et tu as moins envie de faire comme les gamins de sauter dans les sens, donc une majorité de personne ont besoin d'une danse plus calme, plus intérieure. Pareil pour les oreilles, en avancant en âge une majorité s'écarte de la techno, pour écouter des musiques plus orchestrées.
Le rock est une exception car culturellement, c'est une des premières danses à 2. Son ascension une grande partie de la population.
Dans ces danses(rock, salsa, etc..) les jeunes sont attirés par le prix peu cher, la musique entrainante.
Mais aussi, il faut voir le contact poitrine-poitrine qui doit aussi jouer et freiner certaines.
En dépit de cela, le tango attire beaucoup de jeunes aussi, pas les mêmes c'est sûr. Beaucoup de jeunes regardent les vidéos et se disent qu'ils aimeraient danser comme cela, mais quand ils voient l'investissement en temps, chaussures, tenues cela les freinent.
J'en veux pour preuve, hier à la milonga de la Villette il y avait beaucoup de jeunes, au parc Montsouris aussi, et certaines milongas dans Paris.
A l'étranger aussi, il y a beaucoup de jeunes qui dansent le tango. A l'île de la Réunion, Autriche, Allemagne, Pologne, Turquie, etc...
Après en province, peut-être l'offre est tellement limitée ou que les milongas n'attirent pas les jeunes par la qualité musicale ou lieu, etc...

Et le deuxième point, on rencontre toujours dans les milongas. Beaucoup de couples se forment comme dans la salsa ou autres danses. Il y a toujours des personnes qui viennent, et la rencontre se fait. Mais il ne faut pas aller danser dans l'espoir de rencontrer quelqu'un. Il y a autant de chance de rencontrer quelqu'un dans un bar que dans une milonga. Tu peux rencontrer quelqu'un en milonga sans avoir à danser. Dans les bars, il y a des bars qui attirent des jeunes et d'autres des habitués.
Dans l'un, tu rencontras des jeunes et dans l'autre des "vieux". Donc tout dépend dans l'endroit où tu vas.
Pour finir, aller danser pour rencontrer est à mon avis une mauvaise idée. Il faut sortir parce qu'on aime danser et que l'on veut partager une danse, peu importe l'âge de la partenaire.
(les meilleures musiques sont des années 20,30,40 au tango et ces musiques sont hyper romantiques transgénérationnelles comme les musiques de michael jackson)
corto77 a écrit :
Le monde de la Salsa/kiz/Bachata se fait énormément dans les bars ou se trouvent les jeunes voilà le secret ... il faudrait de grande salle avec plein de cours et plein de soirée diverses et varié pour que les gens essayent d'autres danses ...


Il y a des bars où on pratique le tango, avec des grandes salles. Mais je pense qu'il ne s'agit pas d'essayer de récupérer la clientèle qui se destine à la salsa, à la kizomba ou à la bachata, car il y a une véritable différence entre ces danses et le tango argentin. La communication concernant la kizomba et la bachata est mieux ciblée et c'est efficace car des personnes découvrent ce qui leur correspond, ce qu'ils cherchent.
Il faudrait aller chercher des gens qui ne dansent pas et pour qui le tango argentin a toutes les caractéristiques qu'ils recherchent. (Certains le font déjà)

christiano a écrit :
C'est le problème du tango, vivre en autarcie dans des lieux parfois austères,pas assez d'ouverture sur le monde extérieur sauf dans les grandes villes


Ce sont des caractéristiques qui peuvent justement devenir des avantages par rapport aux autres danses, s'il y a une bonne gestion. Justement le tango argentin est pratiqué dans des lieux réservés, cet aspect sélectif peut justement attirer ceux qui ne veulent pas aller dans d'autres endroits où il n'y a pas une forme de sélection. Cette sélection s'opère par un apprentissage technique et par un code social.
Certains jeunes ne savent pas que le tango argentin existe, d'autres le savent et ne peuvent le pratiquer car rien n'est prévu pour. En général il n'y a pas de cours pour les adolescents.

Ty a écrit :

Mais il ne faut pas aller danser dans l'espoir de rencontrer quelqu'un.
Pour finir, aller danser pour rencontrer est à mon avis une mauvaise idée.


Ce genre de considérations fait que justement l'ambiance en danse à deux est de plus en plus mauvaise. Que l'on veuille rencontrer une partenaire de danse ou une partenaire de vie, la motivation est bonne. Et pourquoi pas se faire des amis. C'est probablement un problème d'organisation de sous-culture, il faut communiquer pour que des gens avec des intérêts communs se retrouvent dans un lieu qui leur est consacré, un réseau social dans le réel et pas dans le virtuel.
Justement il faut faire du tango argentin avec de l'espoir, l'espoir de s'exprimer et de rencontrer des gens sympathiques ouverts, bienveillants et de tous âges.
Non, le tango n'est pas une danse de vieux. C'est juste une danse différente, comme peut l'être le rock, la salsa, et la plupart des danses.
Oui, c'est une danse difficile, parce que tellement complète que pour danser vraiment bien, il faut des années d'investissement personnel ou beaucoup d'assiduité.
Oui, c'est une danse relativement élitiste ... mais peut être simplement parce que la sélection se fait tout seule ...
Oui, c'est une danse où l'on peut séduire, et ce, qu'on soit une femme ou un homme. C'est même, pour moi, LA danse par excellence. Mais encore faut il avoir fait quelques efforts ...
Je reprend mes arguments :
Dans les assos dont je fais partie (2), une ne regroupe que des personnes d'un certain âge, l'autre a des danseurs entre 20 et 30 ans. Simplement, les musiques sont un peu plus actuelles dans la seconde. Souvent aussi, ça vient de ceux qui gèrent et/ou enseignent et comment ils attirent les danseurs et danseuses. J'ai fait une initiation, il y a peu de temps, dans les ateliers des Capucins de Brest, au milieu du public qui s'y promenait, et oui, ça attire. Bien plus que si ça se passe toujours dans la même salle. Question de changement de décor, de dépaysement.
Oui, c'est une danse difficile, qui se mérite. Dois je comprendre, à la lecture des autres posts, que les danseurs préfèrent les solutions plus faciles ? A une autre époque (mais c'est vrai, il parait que je fais partie des "vieux";), la difficulté ne rebutait pas les jeunes, au contraire, ils étaient les premiers à montrer qu'ils en étaient capables. Seraient ils devenus fainéants ? Pourtant, moi qui n'ai que 2 ans de danses, j'arrive à faire danser des femmes bien plus expérimentées que moi. Elles attendent bien plus que des figures du danseur, surtout une connexion qui va pas que dans un seul sens ...
Oui, c'est une danse élitiste, mais sans doute liée à cette difficulté de savoir danser. Ça me fait penser à certains débutants qui n'osent pas inviter, restent sur leur chaise et ensuite se plaignent de ne pas danser. Par contre, il ne faut pas que, danseurs comme danseuses, on oublie les difficultés de nos débuts, et qu'on continue à inviter des débutants/es ou accepter leurs invitations, parce que souvent, c'est l'avenir.
Oui, on peut séduire, qui un homme, qui une femme. De tous temps, les gens sont allés danser, en bals, en boite de nuit, en salles, dans la rue, pour y rencontrer quelqu'un ... Pourquoi cela devrait il être différent de nos jours ?
Pensez à vous connecter si vous êtes inscrit.
 
Rester connecté
Désolé, la recherche par région et département est réservée aux inscrits ayant activé leur compte.
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour afficher des publicités adaptées à vos centres d'intérêt. En savoir plus X