INSCRIPTION
CONNEXION
Partenaires de salsa, rock, tango, danse sportive, danse de salon...
Vous aimez danser ?  Trouvez des partenaires près de chez vous !
« En danse à deux, être une bonne danseuse, c'est d'abord savoir bien suivre. Un bon danseur peut difficilement guider une danseuse qui n'a pas un bon suivi. Du moins, pas de manière agréable.(...) »

Cliquez ici pour lire l'article : 15 conseils pour bien suivre

Vous pouvez poster ici vos commentaires et vos avis !
super très utile.
Merci pour cet article. Je le fais suivre tout de suite à nos élèves.
Excellent topic ! Les points 10 et 15 sont ceux qu' il ne faut surtout pas oublier....
Etre toujours équilibrée sur 1 pied (favorise les déplacements, les rotations et la connexion), même sur les tombés. Si déséquilibre il y a il doit être "forcé" par le cavalier.
La connexion ("bras souple mais tenu";) est un geste réflexe, Tant que ce réflexe n'est pas là, rester avec des bras fermes plutôt que des spaghettis !
Et concernant la posture : sortir le plexus solaire (la poitrine en gros!) pour faire l'équivalent des abdos sur le haut du corps.
Mais surtout SOURIRE (détend le corps et l'esprit des 2 danseurs, tout en favorisant la créativité, la musicalité et le plaisir de la danse !)
Merci pour cet article intéressant. Il en manque (au moins) un à mon avis qui serait "Ne disparaissez pas pour suivre à tout prix dans la légèreté telle une princesse gracieuse. Gardez votre tonus, votre personnalité, votre enthousiasme et montrez à votre partenaire que c'est bien une personne entière qu'il a dans les bras et pas une poupée. "
Car à mon sens, celui qui vous réinvite, c'est celui qui a ressenti un échange, et un feeling en commun pendant la danse. Il s'agit moins d’exécuter à la perfection les pas demandés par le leader, que d'avoir un ressenti à deux et d'APPRECIER la danse.
Aller régulièrement en cours de danse en couple peut se révéler être un atout non négligeable, pour ne pas dire indispensable. Beaucoup de cavalières pensent qu' il suffit d'avoir la danse dans la peau et le sens du rythme pour être opérationnelles en couple. En vérité cela est un leurre et automatiquement elles se planteront 2 fois sur 3.
Super article ;-)

Juste quelques précisions :

- C'est surtout utile pour le danseur de savoir précisément où se trouve le poids du corps de la danseuse, ce qui permet d'avoir un guidage encore plus précis.
La danseuse a surtout besoin d'être guidé avec souplesse et précision. Etant donné que c'est l'homme qui guide il peut se permettre de faire des jeux de pieds plus souvent, donc la danseuse n'a pas besoin de savoir où en est le poids du corps du danseur.

- Attention, dans la kizomba il y a l'influence de la musique Zouk mais ça ne danse pas comme le zouk.
En Kizomba on se déplace, donc on va se connecter vers le haut, en zouk on fera plutôt du sur place, donc on peut se connecter "vers le bas" :-)) V ^

Salsamicalement,
Foudil.
un secret pour les filles :
3 piliers fondamentaux à mon avis pour qu'une danseuse ne prononce plus la phrase "je ne connais pas cette passe ..."
1) ne jamais perdre son équilibre
et oui si la cavalière tombe le danseur risque de tomber aussi ...
2) ne jamais hésiter dans son mouvement
=> faire son mouvement, pas de de danse sans s'arrêter sauf si évidement le danseur le demande
=>ce qui permet de garder l'équilibre
3) ne jamais se précipiter
=>et oui si la cavalière se presse pour rattraper le cavalier cela va se voir et gêner énormément le cavalier, alors que si au contraire elle ralentit cela va permettre au danseur de refaire la connexion tranquillement, on pourra même se dire "wahou cette danseuse a entendu un truc dans la musique qui lui plait et elle prend le temps de l’apprécier, c'est sûre c'est une super danseuse... alors qu'elle est en mode panique maîtrisé !

Voilà à vous de tester ! 1 et 2 et 3 !
Pensez à vous connecter si vous êtes inscrit.
La recherche par ville et distance est réservée aux inscrits
ayant activé leur compte.