INSCRIPTION
CONNEXION
Partenaires de salsa, rock, tango, danse sportive, danse de salon...
Vous aimez danser ?  Trouvez des partenaires près de chez vous !
123 
Hél, on connait les mêmes freins, pratiquer pour en sortir et prendre plaisir. :-) Je fais tous les jours les pas de base et je travaille le rythme. Il y a encore de la crainte à aller en soirée même si j'aime danser.
Comme beaucoup de monde, les invitations sont difficiles pour les débutants .
Non seulement parce-qu'on commence seulement à connaître des suites de passe mais qu'on les maîtrises pas et qu'on à peur de les ratés en soirées ( peur d'avoir honte ou qu'on nous regarde )
La premières chose à faire est de vous focalisez sur le plaisir de cette danse avec la bonne musique qui va bien .
La deuxième est que même si les passes ne sont pas exécuté correctement ce qui est normal quand on commence, ne vous arrêtez pas, il y a que de cette façon qu'on progresse, puis la différence entre les gens qui vous regarde et ceux qui danse est que vous agissez, vous tentez, vous vous exercez, vous avez une sacré longueur d'avance avec eux, je dis toujours que entre voir et faire c'est deux mondes différent

Je rajoute aussi que pendant ce temps là vous travaillez le rythme, ce qui est le plus important en somme
Bonsoir Macgagi,
Votre expérience et vos mots se vérifient, merci. Hier, je suis allée en soirée et je n'hésite pas à dire que je suis débutante. Je me focalise davantage (maintenant) sur le plaisir de danser et pas sur celui de bien faire. En bachata, cela fut extra.
Cependant même si ma soirée fut excellente et très conviviale (un petit groupe passionnés de danse aux niveaux très variés), j'ai reçu beaucoup d'info contradictoires en kizomba et je fus un peu perdue. J'ai un coté très appliquée des quelques cours reçus.
Pour le rythme, j'ai reçu de la part de Kizomba Douceur de précieux conseils qui m'aident pour le rythme. Je continue de m'exercer tous les jours tant pour les pas que pour le rythme.
Bonnes danses.
Bonjour Macgagi, et à chacun qui lit ce fil de discussion.

Je reviens sur "peur d'avoir honte ou qu'on nous regarde", permettez de vous donner en réponse une phrase qui m'a été transmise dans un autre contexte par une personne fort bien attentionnée (et je connais depuis maintenant 20 ans) :
"Il n' y a pas de honte mais seulement des personnes honteuses !"
C'est votre regard qui propose cette émotion certes fort désagréable ou jugement (faux puisque l'on ne sait pas, et qui plus est n'est pas une faute, à la limite une erreur). Il m'a fallu du temps pour parvenir à ce changement d'esprit.
La danse c'est aussi cela pour moi c'est apprendre à tourner son esprit comme on tourne un prisme, et voir de nouvelles facettes d'abord les plus importantes puis des facettes plus subtiles, plus colorées et, pour en faire son diamant.
A bientôt
Bonjour Isabel72,
La honte ou plutôt la peur est une réaction totalement humaine pour chacun, mais la peur d'avoir honte fait partie aussi du jeu.
Quand on danse, qui'il y est 50 personnes autour de nous ou 2,3, notre ressenti du départ est identique pour tout ceux qui n'ont pas l'habitude de danser ou de se retrouver au milieu d'une piste de danse .
On a toujours cette impression que tout le monde nous regarde, alors qu'on fait simplement partie de l'ambiance, du décor .
Je dirais même que les personnes au alentour ne font pas attention des couples qui dansent au milieu du Dance Flor ^^

L'évolution de la danse nous change aussi sur la perception des regards échangés
C'est la qu'on reconnait des danseurs pour la passion de la danse et d'autre pour autre chose

Au plaisir
Re-
Je suis d'accord pour la peur de danser. J'ai un petit truc par rapport à cela. Comme je suis débutante et que j'ai quand quelques années de vie déjà, je me dis toujours que ceux qui pourraient regarder doivent trouver courageux que j'ose me lancer sur le Dance floor. Du coup cela me donne de la motivation et je garde mon sourire. Et si ce n'est pas ce qu'elles pensent, et bien tant pis...

Sur la peur de la honte quelqu'un m'a dit un jour, je ne pourrais pas me montrer avec quelqu'un qui ne sait pas danser. Selon vous qui devrait avoir "honte" ? C'était blessant pour la personne qui a reçu cette remarque. Et pourtant elle ne lui a pas dit qu'il devrait gêné de tel propos, car c'était douter de sa capacité à aprendre. Personne ne devrait avoir honte dans la mesure de sa réalisation personnelle et honnête, de ce qu'il fait, ose, accomplit car il ou elle vit.

Au plaisir, également.
Le seul truc redhibitoire c'est les danseuses qui connaissent pas le pas de base ou se laissent pas guider
J'ai remarqué aussi que quand on commence a bien danser en salsa c'est les femmes qui vous invitent souvent en tout cas moi c'est le cas, je dois quasiment plus inviter. c'est aussi une raison a pas sous-estimer par les femmes qui se font pas inviter. on se retrouve un peu dans la meme situation que la femme invitée en permanence et forcée de dire non.
Auparavant, j expliquais que j étais débutante dans la Kizomba ,maintenant pratiquement plus car le danseur le ressens lui meme en plus, il a besoin de se concentré lui - même et moi aussi.
Parfois cela se résume aussi avec ma connexion ou le niveau du danseur.
Certains me disent avoir de suite appercu la connexion comme une evidance, ce que je confirme pour d autres ils me manque le pas de cha cha tous dépend aussi sur quel Kiz je danse.

Je danse avec de vrai pro, d un niveau moyen, j invité beaucoup et accepté aussi les débutants qui sont à leurs tous premier cours et à qui manque de l assurance et qui bien souvent evolue vite et bien mieux que moi du à mon travail. Donc après, je suis jamais à court de danseurs car ils ont été content d avoir été invité.

J essayé de leurs apporté mes connaissances à travers les cours que j ai pris moi meme. Bref, je me mélange dans se flot de danseurs et vue que je sors beaucoup, je progresse mieux.
Bonjour danseuses et danseurs !

Super article ! Très pertinent !

Perso, j'adore danser avec des débutantes. Elles ne me connaissent pas, sont impressionnées, n'osent pas forcément. Il faut souvent les forcer, un peu (je fais, un peu, mon balourd, mais avec sourire). Si il faut, j'insiste ! Et cette fameuse phrase "je suis débutante, je n'ai pris que x cours". Ma réponse "Et puis ? Viens, on essaie, et arrête de te faire du souci, amuse-toi !", avec un grand sourire.

Je commence avec des figures simples, ne colle pas la danseuse, pour ne pas la mettre mal à l'aise (plus faciles pour moi, car je danse principalement la salsa), la félicite et l'encourage beaucoup.

Quand un truc cloche, pas de souci, je lui pose la question, tu veux qu'on le travaille tranquilou ?
Après, c'est elle qui décide, mais je me montre dispo et c'est avec plaisir que je l'invite à s'écarter du centre de la piste et à travailler la figure. Je ne me rappelle pas d'avoir rencontrer de danseuse qui n'a pas joué le jeu et ne m'ai pas dit merci après.

Du coup, elle prend confiance, son visage s'illumine, voit que tu es prêt à donner du temps et te le rend bien ! Une histoire de confiance, je crois ;)

Bien sûr, j'ai aussi rencontré la danseuse imbue d'elle même qui croit avoir la science infuse, ne danse pas en rythme et est persuadée d'avoir raison. Étrangement, je ne les ai plus revue assez rapidement... Heureusement, c'est très rare.

Ça peut être intimidant, pour une débutante, de danser en soirée, ou en cours. Oui !

Si votre danseur est bienveillant, vous laisse le temps, vous accompagne et vous conseille, faites lui confiance ! Une fois cette première peur dépassée, vous allez pouvoir vous éclater :)

Bonne danse à tous 😀
Said bonjour

Tu devrais changer de pseudo et prendre " lebonsamaritain ", ton message est on ne peut plus " normal ". Ce que tu fais, tous les cavaliers intelligents le font. Il n'y a que les C..s qui ne le font pas et je ne pense pas qu'ils soient majoritaire sur la planète danse.

Je t'encourage à continuer, car c'est comme celà que tu pourras vérifier si ton guidage est sans faille, bien qu'à " double tranchant ", car si la débutante ne connaît pas le pas, tu es dans l'incertitude.

Bonne continuation

Petite précision, mon début du message est à mettre sur le ton de l'humour, rien de plus.
Danser avec une débutante peut être un bon exercice de guidage car celui ci devra être accentué notamment en tango, les transferts de poids devront être évidents pour elle, mais cela peut être un bon challenge à condition qu'elle ait l'état d'esprit favorable à se laisser mener autrement c'est plus difficile!
Mais autrement il n'y a pas de raisons de ne pas passer un bon moment.
Je pense que la danse c'est avant tout un partage et une leçon d'humilité, oui bien sûr on peut danser avec une débutante car un jour nous avons eu nous même la chance qu'une cavalière accepte de danser. Par contre il faut rester simple et ne pas essayer de faire du paraître donc se mettre au niveau de la personne pour la mettre à l'aise. De l'humilité oui car si on fait le beau avec une débutante on peut aussi trouver quelqu'un de plus fort que soi, il faut accepter les remarques qui nous permettent d'évoluer.
123 
Pensez à vous connecter si vous êtes inscrit.
La recherche par ville et distance est réservée aux inscrits
ayant activé leur compte.