INSCRIPTION
CONNEXION
Derniers connectés :  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  
Partenaires de salsa, rock, tango, danse sportive, danse de salon...
Vous aimez danser ?  Trouvez des partenaires près de chez vous !
123 
Bonsoir

J'ai fait du chemin en 2 mois, débutant toujours je suis avec 7 mois de tango. Vendredi soir, milonga, j'ai dansé en abrazo contact avec toutes mes cavalières, beaucoup m'ont dit que c'était très agréable de danser avec moi, mon guidage n'est que dans la douceur.

Maintenant je sais pourquoi je danse pour prendre du plaisir sur la piste, mais surtout pour en donner, surtout aux cavalières " laissé pour compte ", celle qui attendent longuement qu'on les invite, il y a de vraies " pépites " parmi ces danseuses.

Belle soirée
Bonjour,

Ahhhhhhhh, l'abrazo.
J'ai eu un cours complet sur l'abrazo (1h 1/2) lors d'un stage (John Zabala et Sylvia Gerbi) après un an et demi de tango ! Et là, j'ai compris ce qui clochait avec beaucoup de partenaires lorsque je dansais. Effectivement beaucoup n'ont pas eu ce cours et c'est la catastrophe. John nous a expliqué que milonguero ne se pratique plus car cela casse le dos de la femme...

J'ai aussi acheté 3 livres techniques sur le tango (http://www.abrazosbooks.com/fr/) pour compléter.
Mais il a été évident que ce cours est le premier qui doit être donné à tous les danseurs !

Tout comme les tangueras, il y a des danseurs extrêmement motivés qui nous font progresser, même débutant. Il y en a qui ont plusieurs années de tango et n'évoluent jamais.

Les argentins trouvent souvent que l'on danse mal d'ailleurs parce que nous nous limitons à la danse du salon et oublions la dimension historique et sociale. Et puis, nous avons souvent beaucoup de mal avec la musicalité et le ressenti de la musique car nous ne parlons pas espagnol et ne comprenons pas le sens des chansons.

D'ailleurs, lorsque les rares occasions de danser avec des argentins, ou d'autres excellents danseurs ou professeurs d'autres nationalités nous ai donné, on sent bien une vigueur différente.

Parfois dans les milongas, au bout d'un moment, c'est soporifique. Il manque une énergie, quelque chose. Cela dépend des animateurs aussi bien sûr, mais justement...

Je découvre d'autres musiques tout le temps. Je crois que j'ai découvert le lunfardo avec Daniel Melingo et Juan Carlos Caceres. Puis des chanteuses comme Adriana Varela, puis plein d'autres et plein de groupes.

Avant-hier, ce groupe
https://loshermanossabiola.bandcamp.com/

Bonne journée
Bonjour
Je danse car sans la danse je n'ai plus de moteur (à part mes enfants évidemment! ). J'aime danser pour le plaisir pas pour les compétitions.
Quand dans certaines danses je ferme les yeux je me sens transporter loin. J'aime voyager aux travers de la musique et de la danse.
Danser c'est mon équilibre.
Il y avait un festival de salsa à Fort-de-France, et j'ai vu les danseurs à la télé. J'ai été hypnotisé, happé par ce que je venais de voir. Tout de suite, c'était une évidence pour moi que j'étais salsero :)
La danse en couple c'est assez complet et je le conseillerais a beaucoup de gens.
sociabilisation, developpement de l'expression corporelle, travail sur la coordination, relachement de la pression et du stress de la journee (beaucoup de gens surtout les femmes m'ont dit que ca leur faisait un bien fou), etc
par contre beaucoup de profs de salsa sont des nullos et c'est tres (trop) commercial en europe. il y a trop de snobisme dans la salsa aussi a certains endroits (les gens tirent la tronche mais veulent montrer qu'ils dansent mieux que le voisin), c'est fait pour s'amuser pas pour se la peter.
Je suis d'accord avec toi salsadanseur. Pour danser une musique, il faut le faire avec son âme... D'ailleurs, je ne danse pas la salsa, mais si je la dansais, ce serait la cubaine parce que je sais d'où viennent les mouvements, ce qu'ils représentent pour le peuple cubain, leur histoire... Comme pour le tango...
Quand je danse, je suis au "15ème ciel" !!!!
Bonjour

Je danse pour occuper mon temps " tuer le temps ", belle manière de le tuer ce temps qui passe et puis toujours accompagné, on est pour le tuer, et toujours en bonne compagnie, et oui les cavalières sont toujours à la hauteur de mon tango.

Jamais dansé de toute ma vie avant le tango, je ne savais pas que l'on pouvait occupé son temps de cette manière, très agréable, avec le recul, j'aurai aimé être prof de tango argentin, pour moi la danse la plus cérébrale, bien que je ne connaîsse pas les autres, mais plus difficile que cela, je ne pense pas que cela existe.

Avec cet apprentissage difficile, mon temps est occupé pour un bon moment.
123 
Pensez à vous connecter si vous êtes inscrit.
La recherche par ville et distance est réservée aux inscrits
ayant activé leur compte.